Trois questions à Gilbert Stimpflin : président de la CCI Sud Alsace Mulhouse

© Michel Caumes

Pourquoi la CCI Sud Alsace Mulhouse investit-elle dans l’immobilier locatif ?

Parce que l’une des principales missions des CCI est de permettre le développement et la valorisation des compétences des entreprises de leur territoire. Pour cela, les entreprises ont besoin de locaux et d’infrastructures adaptés à leurs besoins. Nous avons donc mis en place, depuis plusieurs années, une offre locative évoluant en fonction des nouvelles exigences en matière de flexibilité, haut débit, espaces mutualisés… mais aussi d’intégration de services associés, indispensables notamment aux entrepreneurs qui se lancent.

Concrètement quels sont ces locaux ?

Nous disposons d’une offre de bureaux et d’ateliers en hôtel d’entreprise, le Business Campus, de bureaux plus traditionnels, boulevard Wallach à Mulhouse, et nous développons actuellement une offre spécifique dédiée aux professionnels de la formation, de l’emploi et de l’orientation. Nous essayons de répondre aux besoins de toutes les typologies d’entreprises de notre territoire.

Ne faites-vous pas concurrence au secteur privé ?

Notre offre est complémentaire de ce qui se fait dans le privé. C’est pourquoi, nous proposons aussi les autres offres du marché aux entreprises qui nous sollicitent. L’essentiel, pour nos conseillers, est d’accompagner les entreprises dans la définition de leurs besoins et d’identifier les solutions appropriées : peu importe qui trouve, l’essentiel est que l’entreprise ait sa solution. Par ailleurs, nous veillons à ce que notre offre soit positionnée là où l’offre privée est peu présente et/ou différente. Nous veillons tout particulièrement à ce que notre tarification soit celle du marché et à ne pas financer, avec de l’argent public, le fonctionnement de nos services associés.

14/11/2016 Partager