Hapticmedia, prix de l'e-commerce des Trophées Numéric'Alsace

Sortes d’artistes du numérique, les fondateurs de cette jeune agence créent des applications tactiles pour des secteurs d’activité diversifiés.

© Dorothée Parent

Hapticmédia a remporté, mercredi 5 novembre, le prix de le-commerce des Trophées Numéric'Alsace 2014. Ils récompensent les meilleurs projets numériques de l'année écoulée. Le Point Eco leur avait consacré un reportage il y a 6 mois déjà, à lire et relire :

Découvrir le premier dessin d’un artiste avant qu’il ne l’ait recouvert d’une autre peinture. Visualiser le programme de rénovation d’un quartier, en mode avant/après. Cette palette d’applications, toutes développées en 3D pour des supports tactiles tels que les smartphones, les bornes interactives ou les tablettes, sortent du même atelier, celui des trois entrepreneurs d’Hapticmedia, à Strasbourg. Ils démarchent depuis mars dernier le monde de l’industrie, de l’architecture et du patrimoine pour leur dépeindre les avantages des app’ personnalisées. «Auprès de leurs clients ou de leur public, c’est une manière différente d’assimiler l’information. Avec une vidéo, ils la subissent alors qu’avec une application, ils en deviennent les acteurs. Surtout que nous accentuons leur qualité graphique et leur ergonomie, afin de les rendre le plus intuitives possible,» décrit Hugo Rimélé, cofondateur ­d’Hapticmedia après 15 ans d’expérience en graphisme 3D. Le paysage numérique s’y prête: 42% des internautes européens posséderont une tablette en 2017 (1).

L’interactivité comme avantage

Et parce que les toucher du doigt valent mieux que tous les discours, la jeune entreprise utilise deux applications de démonstration. La première, un shoowroom virtuel, permet de choisir et visualiser les matériaux d’isolation, le type de toit ou les dispositifs d’économies d’énergies d’une maison. La seconde, un catalogue virtuel, s’adresse aux commerciaux. Ils peuvent matérialiser virtuellement, sur une tablette, le produit choisi par le client dans son habitation (voir photo). «Nous y avons travaillé un an, mais nous possédons maintenant la boîte à outils de base pour développer les applications selon les besoins,» précise Loïc Muhlmann, en charge de la prospection commerciale et du graphisme. Il ne doute pas du potentiel de cette technologie: «Un projet coûte entre 10000et 35000 € selon sa complexité, mais le marché est demandeur. » Hapticmedia mise en parallèle sur la création d’objets en 3D pour les sites internet.

L.D.

INFOS +

A vous maintenant de tester ce petit bijou en 3D, crée par Hapticmedia.  


(1) Markess International

Hapticmedia • 8 avenue Dante à Strasbourg • 06 17 90 02 85 • www.hapticmedia.fr