CCI en action

Développement Durable : Charpentes nicolas Uhl Pour l'amour du bois

Nicolas Uhl a toujours été attiré par le bois. En 1985, il intègre le département charpente de l’entreprise familiale, avant de voler de ses propres ailes. Avec le temps, Il s’est spécialisé dans les maisons à ossature bois et s’engage résolument en faveur du développement durable.

Le mortier, ce n’était pas mon truc, moi ce qui m’intéressait c’était le bois, lâche d’emblée Nicolas Uhl, en souriant. À dix ans, tout ce que j’attendais, c’était de pouvoir partir apprendre mon métier. » Après avoir travaillé dans l’entreprise familiale, il se met à son compte en 2005 à Illhaeusern/68. Très vite, le sens éthique de Nicolas Uhl le pousse vers le développement durable. « Aujourd’hui, nous ne faisons plus que des maisons à ossature bois, dites respirantes. Nous ne travaillons qu’avec des produits naturels », explique-t-il.

« Nous ne faisons plus que des maisons à ossature bois

Une maison à 700 mètres d’altitude

L’entreprise Uhl a construit une habitation de 140 m² selon des techniques qui permettent au client de faire des économies. « Sur un an, il n’a besoin que de deux stères de bois pour chauffer, soit l’équivalent de 120 €, glisse Céline, son épouse, en charge entre autres de l’administratif. Nous sommes à la limite de la maison passive. » Parmi ses réalisations, le charpentier a bâti une maison à 700 mètres d’altitude. « Pour moi, ce chalet est le plus parlant, glisse-t-il. Il est réalisé avec des planches de châtaignier, nous nous sommes amusés à fabriquer des tuiles 100 % bois. On a l’impression que cette maison est taillée dans la montagne, il n’y a rien de droit. Le client voulait un petit toit pour son entrée, nous le lui avons fabriqué autour d’un tronc trouvé en forêt. »

Nicolas Uhl est aussi à l’origine du jardin éphémère qui avait été planté au Louvre. Le charpentier aime créer et laisser libre court à son imagination autour du mobilier urbain.

Zéro déchet

Nicolas et sa femme Céline poussent plus loin encore leur démarche écoresponsable. L’entreprise n’a plus de déchet, tout est retraité. « Nos chutes de bois, nous les transformons en briquettes pour chauffer l’atelier, mais aussi la maison », précise d’ailleurs Céline. Les maisons signées Nicolas Uhl s’autorégulent autour de 19 °C, été comme hiver. É.J.

Charpentes Nicolas Uhl
45A rue du 25 Janvier à Illhaeusern • 03 89 71 80 00
charpente.uhl@wanadoo.frwww.charpentes-uhl.fr Charpentes Nicolas UHL