CCI en action

Export : Consumer Electronic Show (ces) las vegasLa French Tech fait sensation

Avec 275 start-up présentes, juste derrière les 289 américaines, la French Tech a fait le buzz au dernier CES de Las Vegas.

Seulement 17 exposants pour l’Allemagne, pour une fois loin derrière nous. Une vraie performance, lorsque l’on sait qu’il ne suffit pas de payer pour avoir sa place dans l’Eureka Park. « Ce sont les organisateurs qui décident en sélectionnant les entreprises les plus innovantes », souligne Christophe Antoine, conseiller en développement international à la CCI, en charge du stand collectif qui accueillait sept start-up du Grand Est.

Le plus grand salon au monde dédié aux nouvelles technologies © DR

Pour celles-ci, le bilan est plus que positif compte tenu de la qualité des interlocuteurs. « Elles ont pu nouer des contacts avec des décideurs de très haut niveau venus du monde entier. L’une d’entre elles spécialisée en intelligence artificielle a pu s’entretenir 15 minutes avec Carlos Ghosn. » Impensable pour une jeune pousse d’imaginer décrocher un rendez-vous en France avec le président de Renault-Nissan. La société est aussi sur le point de signer un contrat majeur suite à un contact au CES.

Rendez-vous au CES 2019

D’ores et déjà la CCI prépare la présence du Grand Est au prochain CES qui se déroulera du 8 au 11 janvier 2019. Les start-up intéressées doivent faire acte de candidature dès maintenant auprès de la CCI pour une inscription avant les congés d’été. Un soutien financier de la Région est possible à condition de respecter certains critères. L’arbitrage des organisateurs du CES est rendu en septembre.

Il est alors temps pour les heureuses élues de commencer à se préparer en participant à des séances de coaching organisées par le cabinet de consultants Dalloz. Enfin à partir de mi-novembre, le service Enterprise Europe Network (EEN) de la CCI ouvre sa plate-forme permettant de programmer des rendez-vous avec des partenaires technologiques ou commerciaux potentiels.

« Nous aimerions emmener une vingtaine de start-up au prochain CES », déclare Christophe Antoine. On devrait donc encore entendre parler français l’an prochain dans les allées du plus grand show mondial de l’électronique.

P.H.

CCI International Grand Est
Christophe Antoine • 03 88 76 42 38
c.antoine@grandest.cci.fr

Témoignage Fizimed

« One of the coolest start-ups to see at the CES »*

La start-up créée en 2017 à Strasbourg par Emeline Hahn et ses associés était présente au CES Las Vegas en janvier dernier pour présenter sa sonde périnéale connectée à un Smartphone. Ce dispositif médical innovant, conçu avec des kinésithérapeutes permet aux femmes qui ont accouché ou très sportives de rééduquer leur périnée à domicile et d’en terminer avec les fuites urinaires.

« Il s’agit d’un enjeu de santé publique car le problème concerne toutes les femmes, donc notre marché est mondial. C’est pour cette raison que nous sommes venus au CES afin d’y tester notre produit », explique Emeline Hahn. Pour tirer profit au maximum de l’évènement, elle s’était préparée quelques semaines avant le salon en participant à des séances de coaching. Au menu : apprendre à se présenter en anglais et à effectuer une veille efficace, savoir communiquer et planifier ses rendez-vous à l’avance.

Pendant les quatre jours du salon, Emeline Hahn a pu identifier des partenaires investisseurs, rencontrer des distributeurs potentiels, ainsi que des médecins qui ont bien compris tout le potentiel de son innovation. « Nous avons été cités par la BBC, comme one of the coolest start-ups to see at the CES! », s’amuse encore la start-upeuse qui a bénéficié ainsi d’une forte attention des médias, sans pour autant les solliciter.

Autre rencontre intéressante avec Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’état chargé du numérique en visite sur le salon qui s’est montré très intéressé et a promis tout son soutien. « C’est une expérience très enrichissante qui a été rendue possible grâce à l’aide financière de la Région Grand Est et l’accompagnement de la CCI », conclut Emeline Hahn qui bien sûr sera présente au CES 2019.

* « Une des start-up les plus cool à voir au CES »