ATTRACTIVITÉ ET (RE)VITALISATION DU COMMERCE

La CCI propose aux élus des collectivités territoriales alsaciennes d’élaborer une feuille de route pour développer le dynamisme et l’attractivité des villes et bourgs

Aujourd’hui, il y a un enjeu vital pour le commerce de proximité. Il est urgent de redynamiser les «centralités» de certains quartiers, bourgs ou communes fragilisés par de nombreux facteurs: la densification commerciale en périphérie, la mobilité journalière des consommateurs qui consomment sur leurs trajets, l’érosion générale du dynamisme des activités commerciales, de services et artisanales, et enfin, la perte d’attractivité des espaces de vie et du lien social.

La CCI et le groupement commercial proposent aux élus des collectivités territoriales alsaciennes d’élaborer une feuille de route pour développer le dynamisme et l’attractivité des villes et bourgs- centres, en concertation avec les associations de commerçants de leurs territoires. Il s’agit de renforcer les quatre fonctions indispensables à l’attractivité et à la commercialité d’un territoire: les fonctions «économique», «identité», «habitat» et «services». Cette démarche s’appuie sur un diagnostic illustré par une matrice de 25 indicateurs qui permet d’abord de mesurer l’attractivité des centralités du territoire, puis de jouer le rôle d’outil de pilotage et de suivi des actions.

©128db

La réalisation des diagnostics des centralités a été confiée à David Lestoux, un expert en revitalisation des centres-villes qui a notamment été le rédacteur du rapport de la «Mission prospective sur la revitalisation commerciale des villes petites et moyennes», remis le 15mars dernier au Ministre de la Cohésion des territoires.

L’objectif de cette démarche innovante et inédite consiste à comprendre les enjeux spécifiques de chaque territoire, à partager le diagnostic avec ses acteurs - en particulier élus et commerçants - et à mettre en œuvre un plan d’actions correctives. Le dispositif est cofinancé à parts égales par la collectivité concernée et la CCI. Sept territoires alsaciens se sont d’ores et déjà engagés dans cette démarche: l’Eurométropole de Strasbourg, la Communauté d’Agglomération de Haguenau, le Pays de Saverne Plaine et Plateau ainsi que les Communautés de Communes du Ried de Marckolsheim, des Portes de Rosheim, de la Vallée de Villé et de Sélestat.

Pour soutenir et développer la digitalisation des points de vente, la CCI Alsace Eurométropole a étendu le dispositif «Achat-ville» (place de marché locale) sur l’ensemble du territoire alsacien. Elle s’est également dotée d’une plateforme digitale permettant aux commerçants de réaliser un diagnostic en ligne et d’identifier les solutions locales pour les accompagner dans leurs pratiques numériques.

Jean-Luc Heimburger
Président de la CCI Alsace Eurométropole

09/05/2018 Partager