l'expert : « Tenir un langage de vérité »

Julien Wilhelm, directeur général du cabinet de recrutement Managing

« Les comportements de cette génération peuvent être difficiles à appréhender pour certains managers. Le rapport à l’entreprise a changé. Les 18-25 ans sont à la fois exigeants et ambitieux et accordent beaucoup d’importance à l’éthique et au sens des projets qui leur sont confiés. Les maîtres-mots : autonomie, flexibilité, liberté. Avec eux aussi, sous l’effet de la révolution digitale, l’entreprise devient plus agile, plus réactive. Pour les entreprises, l’enjeu est d’attirer ces talents.

Notre rôle est d’aider les dirigeants à avoir la meilleure approche pour séduire et fidéliser ces nouveaux collaborateurs : management participatif, travail en équipes projets, plans de carrière, transparence des procédures d’évaluation et de rémunération, équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Il est important qu’ils s’estiment considérés à leur juste valeur. Et pour les motiver au quotidien, il est recommandé de les faire travailler sur des missions de courtes durées avec des objectifs clairement définis. Les carrières linéaires, c’est fini.

Ce sont des candidats « consommateurs » de l’entreprise et les possibilités d’évolution sont déterminantes. Dans ce contexte, la communication interne des entreprises devient un enjeu clé. L’entreprise doit tenir un langage de vérité si elle veut fidéliser ses talents. La génération numérique est aussi en recherche de relations humaines, directes et franches. C’est un très bon signe. »