Trajectoires

AERA change de dimensions

À la fois distributeur de machines de conditionnement automatiques et découpeur de films EN POLYPROPYLèNE Bi-ORIENTé (BOPP) souples sur mesure, AERA vient d’inaugurer son tout nouveau site de 4 000 m² à Bouxwiller/67.

Lorsqu’on franchit le seuil d’AERA, les règles sont strictes : blouse à usage unique, charlotte sur la tête, coques de protection pour chaussures et lavage des mains obligatoires. L’impression de pénétrer dans une usine de l’agroalimentaire. Mais très vite on en comprend la raison. Les films BOPP découpés ici seront en contact avec des viennoiseries ou des biscottes de Brioche Pasquier, des tartes de Maître Pierre, des chocolats de Cemoi.

Autant dire que tout risque de contamination doit être exclu. « On étouffait dans le site historique situé à une centaine de mètres de la nouvelle usine et nous avons besoin d’une grande capacité de stockage de matières premières pour répondre aux commandes souvent urgentes », explique Thomas Loeffler qui, avec son frère Jérôme, dirige l’entreprise fondée par leur père Hubert en 1980. À l’origine, AERA distribuait les machines de conditionnement fabriquées par Hugo Beck, le leader mondial allemand de l’emballage sous film. Elle continue encore cette activité aujourd’hui, mais en 2008, AERA a compris qu’il y avait une demande des entreprises agroalimentaires, cosmétiques, pharmaceutiques en films d’emballage découpés et a donc investi dans un parc de machines de découpe à façon.

© DR

La rigueur germanique associée à la souplesse latine

Le succès étant au rendez-vous, la société, qui emploie aujourd’hui 25 personnes, s’est développée rapidement et a investi quatre millions dans son nouveau site. Un million d’€ a été consacré à l’acquisition d’une nouvelle ligne de découpe ultra-rapide et d’une machine permettant de micro-perforer les films, notamment pour l’emballage du pain.

« Notre objectif est de fournir 5 000 tonnes de films d’emballage par an contre 3 000 actuellement », souligne Thomas Loeffler, qui, après un master en qualité et une expérience chez Sony et Hager, a rejoint l’entreprise familiale en 2006. Avec son frère, ils se sont répartis les responsabilités mais partagent la fonction commerciale, chacun sur un territoire différent.

« Nous misons sur le conseil et le service. Nos clients sont sensibles à l’argument de la qualité alsacienne : la rigueur germanique associée à la souplesse latine ! », sourit-il. De son bureau, il a vue sur le terrain adjacent et envisage déjà une extension de son usine pour répondre à la demande. Prochain défi, l’export avec en ligne de mire la Belgique et surtout l’Allemagne toute proche. P.H.

AERA SA
14 rue Jean Hoeffel à Bouxwiller • 03 88 70 94 80 • www.aera-sa.fr