France Signalisation : Croissance à grande vitesse

L’entreprise, qui assure la sécurité des chantiers sur les voies ferroviaires, a enregistré un développement considérable en professionnalisant des métiers dont manquait la SNCF.

© Jean-François Badias

A l'occasion de plus d'un an de présence sur le web, l'équipe du Point Eco Alsace a souhaité remettre en avant des rencontres et reportages qui nous ont marqués en 2014. Aujourd'hui, Léa Davy parle de France Signalisation : « Cette entreprise a une activité tellement particulière qu’au moment de rédiger le reportage, on se demande comment faire pour que le lecteur lise cet article… C’est un sacré défi et je me suis bien amusée à trouver une accroche (les premières phrases du texte) sympathique. Au-delà de cet aspect journalistique, France Signalisation fait partie de ces entreprises qui ont de l’ambition et se donnent tous les moyens d’y parvenir. C’est assez requinquant dans ce contexte de crise économique. »

Le train France Signalisation, parti de Strasbourg en 2009, entrera en gare quai « croissance ». À son bord, 45 passagers rejoints d’ici 2017 par une cinquantaine de nouvelles personnes et un CA de 3,2 M€. Il a desservi une centaine de chantiers en France, entre Paris et Bordeaux ou sur la ligne Nantes-Paris par exemple. Vous l’avez compris, ça roule pour l’entreprise et son chef de bord, Jacques Gargowitsch : « Je suis entré à la SNCF en 1999 et j’ai réalisé sur le terrain qu’elle allait être confrontée à un énorme challenge : un renouvellement massif et rapide de ses infrastructures, sans avoir les ressources humaines nécessaires à la sécurisation de ces chantiers. J’ai proposé à la SNCF d’externaliser et de professionnaliser ce marché, afin que ses agents se concentrent sur leur cœur de métier. »

Les entreprises de construction ferroviaire comme clients

Concrètement, France Signalisation et sa pléiade de métiers fournissent une solution clés en main, pour sécuriser les « grandes opérations périodiques ». Comprenez le renouvellement des voies ferrées, des rails jusqu’à la signalisation en passant par les passages à niveaux. Trois grandes activités se démarquent: l’annonce humaine (un agent surveille la circulation des trains et demande aux équipes de quitter la voie), l’annonce automatique (un dispositif sonore et lumineux donne l’alerte) et les limitations temporaires de vitesse (des panneaux obligeant les conducteurs à ralentir). « Depuis peu, nous démontons, posons et testons les installations de sécurité à la voie, comme celles qui composent les passages à niveau » complète Jacques Gargowitsch, dont l’ambition est de tripler son CA d’ici 2017/2018.

Une filiale belge en création

Cette année, changement d’aiguillage, direction la Belgique. Du fait de la même problématique rencontrée par InfraBel, l’équivalent de RFF, il compte ouvrir une filiale. France Signalisation poursuit son benchmarking pour innover, tant au niveau des procédés que des équipements. « J’étudie les technologies allemandes, chinoises ou russes. Certaines, concernant la géolocalisation par exemple, m’intéressent… »

INFOS +

Les Pays-Bas semblent eux avoir un train d'avance en matière d'automatisation. Dans ce domaine, France Signalisation a déjà innové en proposant des dispositifs d'alerte reliés par radio et non plus par câble. Ses employés, pour assurer la gestion de toutes ces prestations, « sont formés en interne. Ils doivent être polyvalents même si notre activité recours à une dizaines de métiers », explique le patron de l'entreprise. Et de citer les agents de sécurité, les annonceurs, les agents monteurs dépanneurs, les planificateurs (ils définissent les schémas d'implantation des dispositifs utilisés pour les travaux) ou les coordinateurs de dispositifs, qui assurent l'interface entre l'entreprise, la SNCF et les autres sociétés impliquées. Chefs de chantier, agents de passage à niveau, caténéristes ou responsables qualité et sécurité représentent aussi une part des professionnels de France Signalisation... Qui en recrute toujours...

L.D.   

France Signalisation • 29 Faubourg de Saverne à Strasbourg • 03 88 24 98 30 • www.france-signalisation.fr