Château Hochberg : la renaissance

Le Château Hochberg, construit en 1863 à Wingen-sur-Moder, s’offre, depuis le 12 août dernier, une belle renaissance. Maison de maître intimement liée au savoir-faire verrier à l’origine de la Maison Lalique, la bâtisse alsacienne est désormais un hôtel-restaurant visant la classification quatre étoiles.
© Grégoire Gardette

Un nouveau chapitre de l’histoire du Château Hochberg vient de s’ouvrir en août dernier. Situé en face du musée Lalique, au cœur d’un parc arboré de 1,7 hectare, le Château Hochberg est une somptueuse bâtisse classée monument historique en 1996 et acquise en 2014 par Silvio Denz, président directeur général de la Maison Lalique. Comme la Villa René Lalique - hôtel raffiné et restaurant gastronomique deux étoiles au Guide Michelin - le Château Hochberg est une vitrine du savoir-faire de la Maison Lalique. L’hôtel dispose de 15 chambres et suites, toutes baignées d’une lumière douce et déclinées en trois ambiances - Dahlia, Ombelle, Venise -. On retrouve ces trois ambiances dans le restaurant du Château Hochberg, le divisant en trois salles communicantes. Dahlia - située à l’arrière du château, riche d’une cheminée ancienne surmontée d’un miroir -, Ombelle - plus intimiste, en référence aux panneaux ornés de motifs poétiques et aériens, située à l’ouest de la bâtisse surplombant le parc à l’avant du château -, et enfin, Venise qui puise son nom dans le panneau éponyme, inspiré par des souvenirs et par la passion du voyage de son fondateur. À la clé, un mobilier aux teintes chaudes, lignes graphiques élégantes dessinées par Borella Art Design.

L’esprit Lalique

En hommage au savoir-faire du maître verrier, le bar fait la part belle aux contrastes entre opacité et transparence du cristal. On peut y déguster une sélection de 80 vins internationaux sélectionnés par Romain Iltis, chef sommelier de la Villa René Lalique (Meilleur Sommelier de France en 2012 et Meilleur Ouvrier de France en 2015). Au menu du restaurant, une cuisine créative et raffinée, tout en restant accessible, à base de produits locaux de saison, réalisée par le chef Éric Frieden, dans l’esprit de la cuisine de Jérôme Schilling, chef exécutif du restaurant deux étoiles de la Villa René Lalique. Dès le printemps 2017, le Château Hochberg se dotera d’un pavillon de 250 m² pour accueillir des évènements privés et professionnels (mariages, anniversaires, séminaires, banquets). I.S.C.

Château Hochberg • 2, rue du Château Teutsch à Wingen-sur-Moder • 03 88 00 67 67 reservation@chateauhochberg.com www.chateauhochberg.com Château Hochberg

14/11/2016 Partager