pub

Odyssées des entrepreneurs  : L’audace récompensée

Coup de cœur de l’entrepreneuriat féminin

La Caisse des dépôts a souhaité mettre l’accent sur un parcours entrepreneurial féminin. C’est donc Marina Hecker, ancienne chef de projet reconvertie dans la boulangerie, qui a reçu ce prix spécial. Elle tient depuis juillet 2012 le Fournil Rive Gauche, situé à Holtzheim.

 

Le choix était difficile mais il fallait bien trancher. Le 21 novembre dernier, huit entreprises parmi 14 candidats présélectionnés ont été primées par un jury – composé de représentants des Chambres consulaires et des partenaires de l’événement – dans le cadre des Odyssées des Entrepreneurs. Ce concours, qui récompense la réussite de créateurs ou repreneurs d’entreprises, était organisé par la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin et la Chambre de Métiers d’Alsace. Les lauréats ont reçu entre 6000€ (Grand Prix) et 3000€ de dotations, sous forme de prestations de service (campagne de communication, de référencement, logiciels, spot radio… selon l’activité de l’entreprise). Léa Davy

Ils étaient également en lice:

Gentlemen Designers, 2G Color, Aero Mermoz, boulangerie Lentz, Éditions du Long Bec, Efleurival, La pause gourmande, Holiday Maker, Cycles Scoot 67 et la pâtisserie Gillmann.




Développement des jeunes entreprises • Martin Greder • 03 88 75 24 95 • jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr


Grand Prix CCI de la création : La Cave à Terroir – Sylvain Girard

© Frédéric Godard

Près de 400 vins de producteurs rigoureusement sélectionnés, 35 fromages affinés, 20 variétés de saucissons et jambons de grande tradition, une sélection de Rhums, Calvados, Armagnacs de prestige*… Le paradis des gourmets se trouve dans cette épicerie fine, située dans le quartier de la Robertsau, à Strasbourg. Les clients y trouveront aussi des plateaux de charcuteries et/ou de fromages, des coffrets cadeaux ou le fameux jambon ibérique «Pata Negra». À moins qu’ils ne cèdent aux cours d’œnologie, aux animations gastronomiques ou aux prestations de conseils pour gérer sa cave proposés par Sylvain Girard. C’est le concept abouti, la connaissance des produits et la bonne stratégie commerciale et de communication qui ont séduit le jury. * À boire avec modération

La Cave à Terroirs • 48 rue Boecklin à Strasbourg • 03 88 34 54 19 • www.lacaveaterroirs.fr

 

 

Prix CCI de la création : Biodesiv – Quentin Courrier

© Frédéric Godard

Le passage réussi entre le statut d’étudiant et celui de chef d’entreprise a motivé le jury pour remettre ce prix à Quentin Courrier, ancien étudiant de l’École européenne de chimie, polymères et matériaux de Strasbourg et co-créateur, en 2010, de la jeune société. Spécialisée en sciences des polymères, elle accompagne des entreprises dans leurs projets de R&D, en particulier dans le domaine du plastique, des revêtements, de la chimie et des adhésifs. Quentin Courrier et ses associés travaillent sur la base de deux modes de collaboration: en consulting pour la durée de la mission ou l’externalisation partielle ou complète d’un projet.

Biodesiv • 4 rue Boussingault à Strasbourg • 06 74 27 37 94 • www.biodesiv.com

 

 

Grand Prix CCI de la reprise d’entreprise : ACEA – Thierry Mohr

© Frédéric Godard

Dans le secteur très concurrentiel de la fabrication d’ensembles électroniques et de cartes, Thierry Mohr a su faire la différence. Déjà grâce à un positionnement sur de petites séries répondant à des contraintes spécifiques (résistance à la chaleur, à l’humidité…) ensuite en aidant ses clients à concevoir leurs produits et, enfin, en raison d’une bonne gestion assurant la pérennité de l’emploi. Un dernier argument qui a fait pencher les voix du jury en la faveur d’ACEA. Les produits fabriqués par ses 58 salariés, sur le site de Gundershoffen, équipent les secteurs de l’électronique industrielle, de la domotique, de la sécurité et du médical.

ACEA • 5 rue des Genêts à Gundershoffen • 03 88 09 86 00 • www.acea-ems.com

 

 

Prix CCI de la reprise : Alsapompe – Aurélien Crombe

© Frédéric Godard

Il travaillait chez le leader mondial de l’installation et de la réparation de pompes, compresseurs et moteurs électriques et souhait reprendre une entreprise dans ce domaine d’activité. Au même moment, le dirigeant d’Haury annonce sa volonté de céder sa société. C’est ainsi qu’en juillet 2011, Aurélien Crombe reprend Haury au travers d'une nouvelle structure juridique dénommée Alsapompe. Le jury a souhaité récompenser sa persévérance et son optimisme – il a surmonté un démarrage difficile lors des premiers mois de son activité – ainsi que son dynamisme commercial et son «beau potentiel de développement».

Alsapompe • 14 rue de l'Industrie à Hoerdt • 03 88 30 38 53

 
13/01/2014Partager