Google pour les Pros fait étape à Strasbourg

Le célèbre moteur de recherche a organisé une journée d'ateliers, mercredi 20 mai, au Pôle formation de la CCI de Strasbourg. L'objectif : convaincre les entreprises alsaciennes d'investir le web.

Le programme Google pour les Pros a fait étape à Strasbourg, le 20 mai 2015, pour une série d'ateliers destinés aux commerçants, hôteliers restaurateurs et petites entreprises. Photo Point Eco Alsace

« Il existe un vrai décalage entre les Français, très connectés, et les entreprises qui vendent encore peu sur internet ou ne disposent d'aucune présence. Nous nous sommes demandés comment combler ce retard et développer cette opportunité de croissance, » a expliqué Anne-Gabrielle Dauba Pantanacce, directrice de la communication de Google France. La réponse : Google pour les Pros, un programme de référencement et d'inscription des professionnels sur le moteur de recherche, grâce à du porte à porte effectué par des coachs chez les commerçants, hôteliers-restaurateurs et petites entreprises. Lancé il y a trois ans dans la région Paca, il vient de s'achever en Alsace avec une journée d'ateliers et de conférences. C'est donc au Pôle Formation de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin, ce mercredi 20 mai, que les équipes Google ont posé leurs bagages tablettes. Au programme : maîtriser les outils gratuits de Google, lancer une campagne Adwords, créer sa fiche Google et Google Maps, augmenter sa notoriété... Bref, de quoi maîtriser les solutions gratuites du géant et... lui constituer une potentielle future clientèle pour ses services payants.

Des exemples de réussites numériques alsaciennes

La journée s'est ouverte avec un débat entre Robert Herrmann (président de l'Eurométropole de Strasbourg), Anne-Gabrielle Dauba Pantanacce (Google France), Jean-Luc Heimburger (président de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin) et Thomas Riegert (cafés Recks) Des entrepreneurs alsaciens en pointe sur le web ont ensuite témoigné : les cafés Reck et leur usine connectée, le site d'e-commerce Sauce Piquante, le café Bretelles ou l'Hostellerie de la Cheneaudière. « Nous effectuons environ 15% de nos ventes sur notre site, notamment avec les coffrets cadeaux. Cette proportion augmente pour certains évènements, comme la prochaine Fête des mères, a expliqué Nicolas Decker, directeur général de l’établissement. Pour les hôteliers, ne vous posez pas la question "est-ce que je dois aller sur internet et quand ?" Il faut le faire, c'est vital pour le business. » Une problématique d'autant plus important en Alsace : 11% des entreprises françaises font de la vente en ligne, contre 22% en Allemagne (1).

Nicolas Jean, qui organise des cours de cuisine, a lui évoqué la prochaine refonte de son site : « Les clients pourront poster des photos de recettes, faites pendant les cours ou à la maison, en discuter, échanger des astuces... Nous voulons créer une vraie communauté, » a précisé le créateur de Cuisine Aptitude.

(1) Source : Eurostat, ICT usage and e-commerce in enterprises 2013

L.D.      

Mario Elia • 03 89 66 71 83 • m.elia@alsace.cci.fr