pub

MICRO-CRÈCHE « LES LUTINS DU PONT » : l’alsacien reprend vie !

Scheibenhard/67

L’ancienne école maternelle de Scheibenhard a laissé sa place à une micro-crèche immersive, « Les Lutins du Pont », dans laquelle sont pratiquées trois langues : l’allemand, le français et l’alsacien. Pari réussi pour Huguette Vogel, directrice de l’établissement et infirmière de formation, pour qui la langue alsacienne est un trésor à partager et faire vivre.

Après deux mois d’apprentissage, Maeva fait partie de la famille. © Dorothée ParentLes 230 m² de la crèche « Les Lutins du Pont » accueillent onze enfants maximum, âgés de trois mois à trois ans. Située non loin de la frontière allemande, elle intègre tout naturellement 20 % de petits Franco-Allemands. « Nous avons même un enfant qui ne parle qu’alsacien ! » partage, tout sourire, Huguette Streissel, directrice de la crèche. Ateliers culinaires, danse, bricolage, éveil musical et lectures de comptines rythment le quotidien des tout-petits. « Les repas sont confectionnés sur place, à partir de produits bio et locaux », précise Huguette. Le langage des signes avec les enfants est pratiqué et des visites des fermes avoisinantes sont régulièrement organisées : tout un programme ! « Notre idée est de respecter le rythme et les besoins de chaque enfant », ajoute-t-elle.

Une nouvelle apprentie

Cinq professionnels de la petite enfance, dont trois parfaitement trilingues, forment une joyeuse équipe autour d’Huguette. Les décisions se font de manière collégiale et le dialogue entre collègues est privilégié. Alors quand Pascale Dehaye, conseillère apprentissage à la CCI Alsace Eurométropole, l’a contactée pour qu’elle accueille une apprentie dans sa micro-crèche, elle n’était pas vraiment convaincue. Pouvait-elle confier des enfants à une apprentie ? Comment trouvera-t-elle le temps de la former ? Saura-t-elle s’intégrer à l’équipe ? Pourtant, après un premier rendez-vous avec Pascale, Huguette est rassurée : « Elle m’a fait prendre conscience que j’avais beaucoup à offrir, à transmettre », confie-t-elle. Le choix s’est très vite porté sur Maeva. Après deux années universitaires en psychologie, la jeune fille de 21 ans se lance dans un CAP Petite Enfance. « On est là pour l’accompagner, lui ouvrir les yeux sur la réalité du métier qui demande beaucoup de qualités humaines : l’écoute, la patience et la bienveillance. Ses années d’études en psychologie sont un vrai plus », ajoute Huguette. Après seulement deux mois d’apprentissage, Maeva fait déjà partie de la petite famille. > M.J.

Micro-crèche « Les Lutins du Pont »
32 rue des Tirailleurs tunisiens à Scheibenhard • 03 88 72 44 72 
les-lutins-du-pont.p-web.fr

Contact CCI → CCI Campus Alsace
Pascale Dehaye • 03 88 43 08 71
p.dehaye@alsace.cci.fr 

Je participe