Aménagement du territoire : Après Fessenheim

Le Président de la République a confirmé que la centrale de Fessenheim fermera à l’été 2020. Les acteurs locaux et régionaux ainsi que les services de l’État travaillent à amortir autant que possible l'impact économique et social.

Notre volonté est d’accompagner le développement économique, tout en valorisant les atouts naturels du bassin rhénan (culture, paysage), et d’en faire un territoire de référence à l’échelle européenne en matière d’économie bas carbone. » Telle est en substance la déclaration d’intention du comité de pilotage* constitué pour établir la feuille de route de l’avenir du site. Sa vision s’articule autour de quatre axes stratégiques qui intègrent naturellement une dimension franco- allemande :

• créer des emplois et de la valeur ajoutée ; • améliorer la desserte et les mobilités ; • en faire un modèle de transition vers une nouvelle ère énergétique et écologique ; • en faire un modèle d’innovation pour l’industrie et les énergies du futur.

Énergies renouvelables…

Le site de la centrale bénéficie d’une position privilégiée au bord du Rhin,  au cœur du triangle binational Colmar-Fribourg-Mulhouse. © AdobeStock

Si la mise en place de conditions fiscales, sociales et environnementales incitatives sera indispensable pour y attirer des entreprises créatrices d’emplois ou des start-up, l’amélioration des infrastructures de transport est un préalable à la reconversion du site. Parmi les pistes proposées, la modernisation de la ligne ferroviaire fret Colmar-Vogelsheim, la réouverture de la liaison voyageurs Colmar-Vogelsheim-Fribourg, précédée d’une desserte cadencée en car (THNS). Côté routier, EcoRhéna, la future zone économique de Fessenheim, devrait être reliée aussi bien à l’autoroute française A35, qu’à l’A5 outre-Rhin. Néanmoins, les mobilités douces ou vertueuses seront encouragées : covoiturage, autopartage, pistes cyclables… La production d’énergies renouvelables sera également un volet important du projet selon un panel très large : hydrogène, méthanisation, hydraulique, pyrolyse rapide, géothermie et surtout énergie solaire avec la construction de centrales photovoltaïques.

... et tourisme

L’aménagement d’un centre culturel franco-allemand sur l’Île du Rhin reliée par une passerelle piétons/vélos est envisagé, afin de favoriser le développement d’activités touristiques transfrontalières. Reste à commencer par un élément clé du projet : le démantèlement exemplaire de la centrale. » P. H.

* Collectivités locales (commune de Fessenheim, Communauté de Communes Pays Rhin-Brisach, Département du Haut-Rhin, communautés d’agglomération de Colmar et de Mulhouse, région Grand Est), EDF, la CCI Alsace Eurométropole entre autres.

Je participe