pub

CESSION-REPRISE : LA CCI JOUE DANS LES DEUX CAMPS

Sans parti pris, la CCI emmène cédants et repreneurs d'entreprises jusqu'à la conclusion d'un protocole d'accord.

Recherche d’une entreprise cible

Le rachat d’entreprise, il connaissait. Responsable d’affaires dans le secteur des énergies, c’était d’ailleurs l’une des missions qu’il exerçait dans sa précédente entreprise. Alors à force de le faire pour les autres, pourquoi ne pas le faire pour soi ? C’est ainsi qu’a commencé l’histoire entrepreneuriale de Stéphane Charlier, aujourd’hui dirigeant d’une entreprise de chauffage et sanitaires à Uffholtz. achat-entreprise-cible-cci

Accompagné par la CCI Sud Alsace Mulhouse, Stéphane Charlier a entamé ses recherches d'entreprises en juin 2013. Ses critères ?

  • La taille de l'entreprise: suffisamment grande (+ de 10 salariés) pour être d’ores et déjà dotée d’un responsable technique,
  • un portefeuille d’activités/clients proche de ce qu’il possède déjà, dans l’installation et le SAV de chauffages et sanitaires. 

Fort d’une expérience en gestion et management, Stéphane Charlier a néanmoins souhaité être accompagné dans sa recherche de financement et participer aux ateliers reprise d’entreprises proposés à la CCI de Mulhouse. Organisés deux fois par mois sur 2h, cet accompagnement collectif aborde étape par étape la démarche d'une reprise d'entreprise (prise de contact, diagnostics, valorisation de l’entreprise, définition du business plan, des schémas juridiques, rédaction des contrats, recherche du financement). « Je voulais apprendre un maximum de choses, développer mes connaissances, savoir ce qu’il fallait faire ou ne pas faire, m’enrichir de retours d’expérience » explique –t-il.

Sur la même longueur d’onde

Après une première proposition d’entreprise (non concluante), Monsieur Charlier a jeté son dévolu sur une entreprise située à Uffholtz.. Plusieurs rencontres ont été nécessaires entre le conseiller CCI, le repreneur et le cédant. D’abord pour rassurer les deux parties sur leur choix et la démarche à entreprendre de part et d’autre (audits, prévisionnel, dossier de financement, etc.). Ensuite pour s’assurer que cédant et repreneur restent bien sur la même longueur d’onde.

reprendre-une-entreprise-cci-mulhouse

« La CCI adopte une position neutre, sans parti pris. Nous conseillons les deux côtés et jouons un rôle d’intermédiaire. Dans le cas présent, le cédant pressé par des soucis de santé s’était rapproché de nos services en novembre 2013. Nous avions alors engagé ensemble un travail de diagnostic de l'entreprise : ses forces, ses faiblesses, sa valeur, etc.  Différents points d’étapes sont nécessaires avant de rencontrer les repreneurs potentiels », explique Stéphane Diebold conseiller en cession / transmission d’entreprises à la  CCI.

Les négociations ont débouché sur un protocole d’accord en juillet 2014, avec une reprise effective de l’entreprise depuis le 1er août et une embauche dans la foulée. Maintien de l’activité, visibilité de l’offre, prospection et élargissement du portefeuille clients vers de nouvelles catégories (collectivités, bailleurs sociaux…) : des projets il en faut et il en a,  en y allant « étape par étape ».

Elise Sevestre


Contact CCI : Stéphane Diebold – 03 89 66 71 99   s.diebold@mulhouse.cci.fr http://www.opportunet.net/

Je participe