pub

Les champions de France du commerce

Colmar & Saverne /68 /67

Organisé par le réseau des CCI, le Challenge National du Commerce et des Services 2019 a récompensé, en mars dernier à Paris, les commerçants les plus talentueux, avec un Mercure d’Or, ainsi que les associations de commerçants les plus innovantes avec un Panonceau d’Or. Six alsaciens figurent au palmarès.

Association des commerçants du Marché Couvert de Colmar

L’association, qui réunit les 22 commerces du marché couvert, a été récompensée pour l'originalité et la fréquence des animations menées collégialement.

Le vendredi soir, la halle se transforme en salle de concert. © Serge Nied« Pour résister à la concurrence de la grande distribution, il faut savoir créer une ambiance », assure Pascal Sala qui préside l’association du marché couvert depuis son ouverture en 2010. Et pour cela, il sait y faire. Ainsi, tous les premiers vendredis du mois, la halle se transforme en salle de concert gratuit, en partenariat avec le Centre de Ressources des Musiques Actuelles.
Des apéros musicaux attirent le public colmarien et les touristes qui peuvent s’y restaurer. « Quand je viens ici, j’ai l’impression d’être en vacances m’a dit l’autre jour une Colmarienne », se réjouit Pascal Sala. Mais l’évènement phare est sans conteste le Festival du Marché Couvert qui se déroule chaque année début septembre*.
Au programme : animations musicales, stands d’artisanat, dégustation de produits régionaux et procession de la Saint Fiacre, le patron des maraîchers. « C’est l’occasion de rappeler qu’à l’origine, ce bel édifice bâti en 1865 au bord de la Lauch abritait les producteurs du sud de la ville qui acheminaient leurs fruits et légumes en barque à fond plat », relate Pascal Sala, lui-même maraîcher, fils et petit-fils de maraîchers !

Sensibiliser les enfants

Autre animation appréciée :
la Semaine du Goût® qui a lieu chaque année en octobre. 1 300 enfants des écoles maternelles et primaires y viennent découvrir et surtout goûter les aliments pour apprendre à identifier les saveurs. Une expérience à la fois ludique et pédagogique. Le vendredi est consacré au lancement de la Journée nationale du commerce de proximité avec des ballons offerts aux plus petits.

Autres lauréats alsaciens distingués

Mercure d’Argent
  • L’Agence Automobilière à Sausheim/68 (cf. PEA N° 34)
  • Esprit Cycles à Strasbourg
  • Le Marché de l’Oncle Hansi à Gertwiller/67 (cf. PEA N° 35)
Panonceau d’Argent
  • L’Association Artisans, Commerçants et Industriels
    de Geispolsheim (AACIG)

L’innovation alimentaire

Enfin, en mars, le marché accueille le Trophée Alsacien de l’Innovation Alimentaire organisé par la Faculté de Marketing et d’Agrosciences de l’Université de Haute-Alsace. L’idée de ce concours est de mettre les étudiants en situation de conception d’un produit, depuis son invention jusqu’à sa mise sur le marché. Huit équipes présentent chacune leur création sur un stand devant le marché pendant trois jours. Celles-ci sont soumises au vote d’un jury de professionnels et de clients de la halle. Cette année, le public a plébiscité une pâtisserie allégée et rafraîchissante, tandis que les professionnels des fruits et légumes ont été séduits par un biscuit apéritif à base de riz et de légumes. Le jury officiel a, lui, opté pour un café… relaxant ! « Notre succès est le fruit d’une parfaite collaboration avec la mairie, mais aussi de l’implication de tous nos commerçants qui ont conçu et financé eux-mêmes leur stand », insiste le président de l’association. Une réussite qui a valu à la halle de figurer parmi les finalistes du concours du plus beau marché de France organisé par TF1 en 2018.

* 30, 31 août et 1er septembre 2019 : Ouvert tous les jours sauf les lundis et dimanches après-midi

Marché Couvert de Colmar
13 rue des écoles à Colmar
03 69 99 56 28 • marche-couvert-colmar.fr 
 Marché Couvert de Colmar


 

Ets Gérard Homme Femme

À la tête d’un commerce créé par son arrière-grand-père à Saverne en 1935, Catherine Salomon a décidé de faire entrer sa boutique de prêt-à-porter dans l’ère digitale. Mais pas comme tout le monde !

« Face aux mastodontes de l’e-commerce de l’habillement, difficile pour un indépendant de trouver sa place sur le net et d’entrer en concurrence frontale avec eux. Alors j’ai eu l’idée de recréer en ligne ce que je propose dans mon magasin », explique Catherine Salomon. Elle a ainsi lancé une boutique digitale présentant sous forme de « corners » une sélection de vêtements et d’accessoires pour hommes et femmes fabriqués par de grandes griffes françaises et internationales. Mais à la différence des sites traditionnels, l’internaute peut obtenir un rendez-vous avec un vendeur pour communiquer via Skype. Celui-ci le conseillera sur la qualité, la matière, la coupe ou les couleurs. Libre ensuite au client de réserver l’article, puis de passer au magasin pour un essayage et finaliser l’achat ou bien de le commander en ligne. Concilier les avantages d’une boutique en ligne ouverte 24h sur 24 avec un contact humain rassurant et personnalisé, telle est l’originalité du concept. Comme dans la vitrine du magasin, les produits présentés sur le site sont renouvelés tous les 15 jours au rythme des saisons, avec des suggestions de silhouettes. Lancée fin 2018, la boutique digitale s’est fait connaître via les réseaux sociaux et par e-mailing vers le fichier clients.

Attirer une nouvelle clientèle

L’équipe de vente a également été formée pour assurer des prestations de relooking. « C’est un service particulièrement apprécié par les personnes qui changent d’orientation professionnelle ou dont la morphologie a évolué », observe Catherine Salomon. Pour ceux (particuliers et entreprises) qui veulent jouer les « pretty women », la boutique peut être entièrement privatisée en dehors des heures d’ouverture. S’il est encore trop tôt pour évaluer les retombées sur le chiffre d’affaires de son magasin virtuel, la commerçante estime qu’il devrait augmenter cette année. « Notre boutique en ligne élargit notre zone de chalandise et attire une clientèle qui ne trouve pas nos griffes près de chez elle ou qui n’a pas le temps ou l’envie de se déplacer. Elle est le reflet exact de notre philosophie commerciale basée sur le service et le conseil », conclut Catherine Salomon en digne héritière de ses parents, grands-parents et arrière-grands-parents qui, au fil des ans, ont su s’adapter aux incessantes mutations du commerce de centre-ville. > P.H.

Ets Gérard Homme Femme
119 grand rue à Saverne
03 88 91 10 65 • boutique@gerard119.fr

 

Je participe