pub

Botcrypto : Cryptomonnaies : mode d’emploi

Strasbourg

Théo Poizat, 22 ans, et Constantin De La Roche, 23 ans, viennent de lancer leur start-up. Leur pitch ? Automatiser le trading des cryptomonnaies. 

« Notre objectif est de rendre le trading des cryptomonnaies accessible à tout le monde sans connaissances techniques particulières. » © Dorothée ParentIls se sont rencontrés lors du Startup Weekend de Strasbourg en novembre 2017, alors qu’ils étaient encore étudiants : le premier en cursus Master en Ingénierie Informatique à l’Unistra et le second à Télécom Physique. Ensemble, ils remportent le Grand Prix du Jury en développant un bot (programme informatique autonome effectuant des tâches répétitives) qui automatise le trading des cryptomonnaies. La plus connue est le Bitcoin qui représente environ 60 % du marché. Elles ont comme point commun d’être indépendantes des gouvernements et du système bancaire, et promettent un anonymat et une parfaite sécurité. Ces cryptomonnaies basées sur la technologie de la blockchain permettent de faire des achats classiques sur internet, mais aussi d’investir en vue d’un gain financier. Toutefois, leurs valeurs sont très volatiles et une variation importante peut se produire en un jour. « Notre objectif est de rendre le trading accessible à tout le monde sans connaissances techniques particulières »,  explique Théo. Leur plateforme aide à construire une stratégie d’investissement et même à la simuler avant de se lancer.

La prudence s’impose

« Dans le monde des cryptomonnaies, il y a encore des acteurs peu scrupuleux qui font miroiter des gains faciles et profitent de la crédulité des débutants. C'est pourquoi il faut se méfier des promesses trop alléchantes et bien se renseigner avant d'investir sur une nouvelle plateforme. D'un point de vue général, il ne faut jamais investir plus que ce qu'on est prêt à perdre. J'ajouterais même qu'il ne faut jamais faire quelque chose qu'on ne comprend pas, surtout en trading où tout peut aller très vite », insiste le jeune start-upper. Mais si l'on est prudent et qu'on prend le temps d'apprendre, c'est là que le trading et les cryptomonnaies deviennent très intéressants.

Payer sa bière en bitcoins

Pour apprivoiser l’usage des cryptomonnaies, Botcrypto propose, sur son site, des outils pédagogiques sous forme d’e-book, de tutoriels et d'un blog. Un espace communautaire facilitant les échanges d’expériences est également accessible. En avril dernier, la start-up a organisé, dans un bar strasbourgeois, un évènement réunissant des passionnés et des néophytes où l’on pouvait payer ses pintes de bière en cryptomonnaies !  Une première à Strasbourg. Après avoir peaufiné la technique de l'outil, Mehdi Boussaad, webdesigner de profession, a rejoint l'équipe en tant qu'associé afin de rendre la plateforme plus attrayante et plus simple d’utilisation. Si pour le moment Botcrypto a pu vivre grâce aux différents prix remportés lors des concours (Semia, Région Grand Est, Pépite tremplin), elle vise les 1 000  abonnés d’ici un an pour pouvoir rémunérer son équipe. Un objectif raisonnable car les retours des premiers utilisateurs sont très positifs et il n’existe pour le moment que deux concurrents sur ce marché. > P.H.

Botcrypto
15 avenue du Rhin à Strasbourg
www.botcrypto.io 
support@botcrypto.io 
 @botcrypto.io 
 @botcrypto_io

→ Accompagnement au développement de l’entreprise

Direction Entrepreneuriat et Cession
Marc Liebrich • 03 88 75 24 52
m.liebrich@alsace.cci.fr

Je participe