VOSSLOH COGIFER : « en Alsace, on trouve presque tout ! »

Reichshoffen/67

Le fabricant d’équipements ferroviaires s’est lancé, depuis trois ans, dans une stratégie qui vise à la neutralité carbone en 2030. Parmi les moyens d’y parvenir, les achats durables.

 

« Un tiers de nos achats sont issus du Grand Est et 72 % de France. » © Dorothée Parent Sur son site de Reichshoffen qui emploie 300 salariés, la filiale du groupe allemand Vossloh développe et fabrique des systèmes d’aiguillage et des équipements de signalisation pour les TGV, trains Intercités, TER, métros, tramways. C'est l'un des leaders mondiaux dans ces domaines. 62 % de la production est exportée, principalement en Europe, mais aussi en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique latine. L’industriel a aussi fourni les équipements de la voie ferroviaire qui permet à la fusée Ariane de rejoindre son pas de tir de Kourou en Guyane. Achat durable signifie aussi parfois pas d’achat du tout. « Nous avons banni les produits à usage unique tels quel les gobelets plastiques et supprimé l’usage du papier partout où cela était possible. Nous avons remplacé les cartons par des caisses réutilisables. Pour les transports, nous choisissons en priorité le ferroutage ou bien nous optimisons le chargement des camions, de manière à ce qu’ils ne partent pas à moitié vides. Nous avons mis en place une navette « milk run », c’est-à-dire une tournée du laitier qui fait le tour de nos fournisseurs deux fois par semaine en un seul flux », explique Philippe Nagot, responsable des achats du site. Durable, signifie aussi privilégier les fournisseurs de proximité pour atteindre un meilleur bilan carbone. « La plus grosse partie des 30 000 tonnes de matériel qui transitent via notre usine provient des laminoirs de Hayange en Lorraine, c’est-à-dire à une distance de seulement 163 km. Nous avons la chance en Alsace de bénéficier d’un tissu industriel très varié et de bon niveau technologique. On y trouve presque tout. Un tiers de nos achats sont issus du Grand Est et 72 % de France », souligne-t-il.

 Des prestations de sous-traitance 


→ Business Sourcing

Direction Industrie
Philippe Gumber • 03 89 66 71 93 
p.gumber@alsace.cci.fr

Cette stratégie vertueuse répond également à la demande grandissante de ses clients, comme la SNCF ou d'autres opérateurs ferroviaires internationaux. « Dernièrement, un client nous a demandé de remplacer le bois exotique utilisé pour fabriquer certaines traverses par du chêne. Une essence moins dure, mais qui offre un bien meilleur bilan carbone puisqu’elle grandit en Europe », poursuit Philippe Nagot. Depuis la crise sanitaire, l’entreprise doit faire face à une baisse ou à des reports de commandes. Logique, puisque l’an dernier la fréquentation ferroviaire a chuté de 48 % en Europe à cause des confinements successifs. La RATP est encore à 30 % en dessous de son trafic normal en raison du télétravail. Pour surmonter ce passage difficile, l’équipementier propose son savoir-faire dans l’usinage de pièces d’acier en grandes longueurs à d’autres industriels. Une prestation de service qui pourrait l’aider à atteindre la reprise attendue du secteur. En effet le ferroviaire, fret et passagers, fait partie des priorités de la transition écologique voulue par le gouvernement dans le cadre de son plan de relance. > P.H.

Vossloh Cogifer
4 rue d'Oberbronn à Reichshoffen • 03 88 80 85 00
vossloh.com
 Vossloh Konzern 
 VOSSLOH

Je participe