B. AUDIO  : et je remets le son !

Saint Hippolyte/68

Déçus par le son retranscrit par les technologies numériques, Sébastien et Cédric Bermann, épaulés par leur père Gérard, se sont lancés, en 2016, dans la conception d’amplificateurs et de convertisseurs haute-fidélité et haut de gamme.

Sébastien Bermann a développé un concept évolutif qui permet d’intégrer de nouvelles fonctionnalités sur le matériel hifi de ses clients. © Serge NiedEn théorie, les performances des systèmes audio numériques sont supérieures à celles du vinyle. Dans la pratique, selon Sébastien Bermann, ce dernier émet un son bien plus chaleureux et enveloppant. Ce passionné de musique a réussi à réconcilier le disque vinyle avec le numérique. « En partant d’une feuille blanche et en mettant à profit nos expériences respectives en recherche et développement pour ma part et en électronique et traitement de signal de mon frère, on a fait breveter un procédé qui permet de diminuer les distorsions lors de la conversion du numérique vers l’analogique.  » Leur prototype est sorti vainqueur de la «  joute musicale » organisée par Alsace Innovation dans un auditorium professionnel. Dès 2017, B.audio a été sélectionnée parmi les cinq start-up de l’année au salon High End à Munich. 50 % de son chiffre d’affaires est d’ailleurs réalisé à l’export auprès de revendeurs spécialisés en Allemagne, Belgique, Suède, Pologne, Italie et aux Îles Canaries.

Chèque Export


→ Programme Be Est Export

Chèque Export

CCI International Grand Est  
Christophe Antoine • 03 88 76 42 38 
c.antoine@grandest.cci.fr 

À ce titre, le diagnostic mené dans le cadre du programme Be Est Export leur a permis d’identifier leurs priorités en termes de marchés (les pays germaniques et le Bénélux), pour mieux structurer leur démarche commerciale et rédiger leur business plan. Dans le cadre de la Team France Export, la CCI et le bureau Business France Allemagne, via le Chèque Export, les ont assistés dans la rédaction d’un communiqué de presse et le tournage de vidéos promotionnelles pour faire découvrir leurs nouveautés au public allemand dès la rentrée. Leurs clients, aficionados de musique et de technique, recherchent les appareils les plus performants possibles. Quand ils ferment les yeux, ils veulent avoir l’impression d’écouter un orchestre ou un groupe de jazz en live et ressentir l’émotion du concert dans leur salon et le son tel qu’il a été voulu par l’artiste.

Made in France

Le constructeur de matériel hifi haut de gamme connaît la musique et investit dans la recherche et développement pour rester compétitif face à des concurrents internationaux. Il a ainsi enrichi les fonctionnalités de sa gamme électronique avec des lecteurs réseaux à connecter à des services de streaming, depuis la source jusqu’à l’amplificateur. Ce qui lui a permis de multiplier son chiffre d’affaires par deux. Le made in France, gage de qualité à l’étranger, est au cœur de la stratégie de B.audio qui conçoit elle-même ses schémas électroniques et fait fabriquer ses cartes électroniques par Estelec Industrie et ses boîtiers par un sous-traitant dans le Grand Est. « On veille à utiliser des composants à très haute durée de vie pour garantir la fiabilité du matériel dans le temps », conclut Sébastien. Et je coupe le son ! > D.K.

B.audio
4 rue de l’ancienne tuilerie à Saint Hippolyte  • 03 89 73 01 41 et 06 51 03 84 93
b-audio.com
 @baudiohifi 

Je participe