pub

Vegetosphere : La main verte du coach végétal

Brunstatt-Didenheim/68

En août 2020, Patrick Makowka, ancien salarié en jardinerie pendant 30 ans, formateur en horticulture et chroniqueur radio depuis 20 ans, a semé Vegetosphere, un site marchand dédié à l'entretien du jardin.

Patrick Makowka accorde une grande importance au conseil clients en matière de soins et de nutrition des plantes. © Serge NiedPourquoi mon ficus perd-il ses feuilles en hiver ? Comment se débarrasser des cochenilles ? Comment entretenir son gazon ? Autant de problématiques auxquelles sont confrontés les jardiniers novices et amateurs de plantes d’intérieur. Patrick Makowka les guide dans la Vegetosphere. Véritable boîte à outils du jardinier, ce site internet contient pas moins de 350 références : engrais, terreaux, produits phytosanitaires, semences, désherbants, accessoires pour oiseaux et insectes, matériels de jardinage (sécateurs, pulvérisateurs…). « Je m’efforce d’accompagner les jardiniers qui ont vu disparaître les produits chimiques, en leur proposant des alternatives, qui demandent certes un peu plus de travail, mais sont naturelles et efficaces », précise ce fils de paysans. Selon lui, « si le marché européen du jardin est considérable, les pépinières fruitières ou les rosiéristes, cocorico !, sont bien des fleurons français. Travailler avec des fournisseurs français s’est imposé comme une évidence. » Ainsi, l’éco-fertilisant Bactériosol est fabriqué par Sobac dans l’Aveyron, les pots pour semis viennent de l’entreprise vosgienne Fertil et les engrais et traitements biologiques de CP Jardin dans le Nord.

Concevoir leur propre « jardin d’Éden »


→ Atelier Business Model Canvas
→ Stage 5 jours pour entreprendre
→ Booster son projet de création d’entreprise

Direction Entrepreneuriat et Cession  
Yves Ranquet • 03 89 66 71 82 • y.ranquet@alsace.cci.fr

En complément, Patrick Makowka endosse sa casquette de « coach végétal » en proposant un service de coaching et de diagnostic des plantes et du jardin, par le biais d’un chatbot, photos et vidéos à l’appui. Sans avoir la prétention de se substituer à un paysagiste, il aide ses clients à concevoir leur propre « jardin d’Éden » grâce à une étude personnalisée à distance ou sur le terrain. À 56 ans, novice en e-commerce, il est ressorti grandi du Stage 5 jours pour entreprendre organisé par la CCI, dans lequel il a particulièrement apprécié les échanges d’expériences avec les autres participants. « Chacun d’entre nous est convaincu de l’utilité de cette formation ! » Conscient de l’importance du référencement sur internet, il s’est offert les services d’un spécialiste en référencement naturel et se donne deux ans pour gagner en lisibilité et en visibilité. « Si le beau magasin est à la cave, personne ne le voit », analyse-t-il, lucide. Les réseaux sociaux, sur lesquels il est très actif, ainsi que les vidéos et le blog, qu’il anime sur son site, génèrent déjà un trafic prometteur sur Vegetosphere. Silence, ça pousse ! > D.K.

Vegetosphere
11 rue de Brunstatt à Brunstatt-Didenheim • 07 80 96 28 11
contact@vegetosphere.comvegetosphere.com
@Vegetosphere
@MakowkaP
vegetosphere

Je participe