pub

Antea Archéologie : Mission de sauvegarde du patrimoine

Créée en 1998, l’entreprise Antea Archéologie à Habsheim est le premier opérateur privé agréé en archéologie préventive.

Des vestiges découverts sont répertoriés  © Michel Caumes

Présente sur tout le quart nord-est de la France, l’entreprise a une mission d’intérêt public et intervient sur les chantiers de fouilles archéologiques préventives des périodes néolithiques, protohistoriques, de l’Antiquité, du Moyen Âge, de la période moderne et contemporaine. En 20 ans, elle a réalisé plus de 200 opérations archéologiques et possède une bibliothèque de plus de 5 000 références. Cette activité reste peu connue du public.

Une équipe qualifiée

Afin de répondre aux différentes demandes de ses clients qui sont des maîtres d’ouvrage publics ou privés (par exemple : lotisseurs, services de collectivités, etc.), Antea Archéologie peut compter sur son équipe scientifique composée d’archéologues (qui étudient les vestiges du passé), d’archéo-anthropologues (qui étudient l'humain sous tous ses aspects, physiques et culturels), de céramologues (qui étudient l’histoire et les techniques de la céramique), de numismates (qui étudient l’histoire des monnaies), et d’archéozoologues (qui étudient l’histoire des relations naturelles et culturelles entre l’homme et l’animal).


→ Accompagnement stratégie de communication
→ Audit site web

Direction économie Numérique, Information, Marketing • Mario Elia • 03 89 66 71 83 • 
m.elia@alsace.cci.fr

Comment ça marche ?

L’objectif des fouilles archéologiques préventives est de mettre au jour, étudier et conserver, de façon scientifique, des vestiges qui risquent d’être détruits lors de travaux d’aménagement du territoire. En amont d’un projet de chantier d’aménagement du territoire, par exemple la construction d’une route ou d’une voie ferrée ou encore lors de la construction de bâtiments publics ou privés, un archéologue mandaté par l’État intervient afin de réaliser un sondage du sol. Si celui-ci s’avère positif, un chantier de fouilles est alors organisé par un opérateur choisi suite à un appel d’offres. Tout au long du processus, les vestiges découverts sont photographiés, répertoriés et inventoriés. Enfin les équipes scientifiques vont étudier les différentes natures de mobiliers récupérés, ainsi que les structures exhumées (vestiges) afin de reconstituer l’histoire du site et de ses découvertes. Les conclusions sont alors consignées dans un rapport de fouille remis aux services de l’État. Le mobilier archéologique et les archives associées, également versés à l’État, sont conservés dans un centre de conservation et d’études. » P. C.

Antea Archéologie
11 rue de Zurich à Habsheim
03 89 65 35 80
contact@antea-archeologie.com • 
antea-archeologie.com

Je participe