pub

Vélicious Burger : Le premier fast-food vegan de France

Strasbourg

Cédric Mincato et Elena Reckewell ont vu en Strasbourg un terreau fertile pour y faire germer le premier fast-food végan de France : Vélicious Burger. Depuis 2017, le succès est tel qu’ils sont en passe de créer un réseau international de franchisés.

Cédric Mincato et Elena Reckewell recherchent actuellement des candidats pour l’ouverture de nouvelles franchises. © Nis&ForLe gazon synthétique qui recouvre le sol du fast-food et les trophées de « légumes apeurés » épinglés au mur évoquent un univers ludique et enfantin afin de « dédiaboliser » la cause végane, le plus souvent associée à des opérations coup de poing et à un régime privatif. Cédric Mincato et Elena Reckewell, à l’origine du concept et eux-mêmes végétaliens, entendent bien « faire découvrir une alternative végétale aux gens et montrer qu’il est possible de consommer autrement ». Avec 750 €/mois en poche au lancement du projet, le jeune couple franco-allemand a levé 25 000 € de fonds via une plateforme de crowdfunding et a reçu l’appui d’Initiative Strasbourg et de banques de financement solidaire, pour un investissement global de 400 000 €. Le premier bilan de 2018 est allé au-delà de leurs espérances en dépassant le seuil des 700 000 €, confirmant ainsi l’engouement des Français et en particulier des Alsaciens pour le véganisme. De quoi « mettre de la margarine dans les épinards (et non pas du beurre - exclu de l’alimentation végane  -) », corrige Cédric. Aujourd’hui, ce sont 60 000 burgers par an qui sont vendus dans leur restaurant pilote de la Grand’rue.

Bio et végan

Déjà best-seller à la carte de leur premier établissement Vélicious, cette spécialité américaine s’est imposée comme une évidence. D’autant qu’en France, les ventes de hamburgers dépassent celles du jambon/beurre depuis 2017*. Bio et végane, la star des assiettes est déclinée en cinq recettes et disponible en option sans gluten. Élément central du sandwich, le steak végétal est composé de pas moins de dix ingrédients, dont une base de céréales, légumineuses, légumes et épices. Ils proviennent pour la plupart de producteurs locaux, tout comme le pain, le fromage végétal et les sauces qui l’agrémentent. Pour satisfaire aussi bien les puristes que les flexitariens (mangeurs occasionnels de viande), son goût de fumé rappelle celui du steak conventionnel, mais avec un apport en protéines nettement supérieur.

Cerise sur le burger

Le respect de l’environnement, tout comme celui des animaux, fait partie des valeurs prônées par Vélicious Burger qui utilise une électricité 100 % verte, ainsi que des emballages compostables et recyclables, devançant alors la loi de transition énergétique. L’enseigne a aussi mis en place une politique anti-gaspillage en partenariat avec Too Good To Go, une plateforme qui brade les invendus. Même leur carte de fidélité contribue à la reforestation. Et cerise sur le burger, les commandes sur Deliveroo représentent 20 à 25 % de son chiffre d’affaires mensuel. Un mode de livraison à vélo qui limite l’empreinte carbone. Forts de leur succès, Cédric et Elena viennent de signer quatre contrats de franchise pour des ouvertures à Sarrebruck, Colmar, Metz et Montpellier courant 2020. Vegeman, le premier kebab végan du Grand Est ouvrira, quant à lui, ses portes ce mois-ci place d’Austerlitz à Strasbourg. Go vegan ! > D.K.
* Source : cabinet Gira Conseil

Vélicious Burger
20 Grand’rue à Strasbourg
09 72 62 60 76
contact@velicious.fr 
 @veliciousburger  


→ Promotion de la franchise sur le SIEC : salon de l'Immobilier commercial
Direction Commerce
Coralie Peltret • 03 88 75 24 39 
c.peltret@alsace.cci.fr

Je participe