pub

Chez Ève : Renaissance !

Soultzbach-les-Bains/68

Ève Kammerer a rouvert la boulangerie-épicerie de Soultzbach-les-Bains. Autant pour répondre aux besoins de consommation de la population locale que pour sauvegarder un lieu de convivialité dans le village.

Plus qu'un simple commerce, la boulangerie-épicerie d'ève Kammerer est avant tout un lieu de rencontres. © Michel CaumesSoultzbach-les-Bains, 550 habitants, blottit ses vieilles maisons à colombages au pied des Vosges, dans une campagne verte et paisible à l’entrée de la vallée de Munster. La population se renouvelle et l’école s’est même agrandie. Incontestable signe de vitalité, le village abrite encore deux commerces d’alimentation, une boucherie et une boulangerie-épicerie. Mais si la boulangerie-épicerie est toujours là, c’est parce qu’une jeune femme ne s’est pas résolue à sa fermeture : « Je suis originaire du village et j’ai toujours connu ce commerce, raconte Ève Kammerer, aide-soignante de métier. Quand j’ai appris qu’il allait fermer, j’ai pris contact avec l’ancienne propriétaire pour voir si je pouvais le rouvrir. J’avais à cœur de sauvegarder ce lieu de vie intergénérationnel si important pour la population. »

Priorité au bio local

Elle se lance donc avec beaucoup de conviction dans le projet. Elle s’entête et recherche, pendant huit mois, des fournisseurs de produits locaux, bio si possible : « Le bio est une conviction personnelle. » affirme-t-elle.
Et en mars dernier, Chez Ève ouvre ses portes avec l’épicerie sèche de base, mais surtout du pain et des viennoiseries, fruits et légumes, produits laitiers, vins, bières et sirops livrés en majeure partie par des producteurs bio locaux. Même le café est torréfié à Munster. « J’ai aussi des produits conventionnels car il faut bien sûr satisfaire un maximum de personnes », précise Ève Kammerer.

Un lieu de vie

« La base de tout, c’est la convivialité », insiste-t-elle. Le pain du matin, y compris le dimanche, y participe largement. De même que le salon de thé, la petite terrasse à la belle saison et les jeux de société le mercredi. Partie avec 2 000 € de subvention municipale, 2 000 € récoltés sur une plateforme internet et 20 000 € empruntés, Ève est « vraiment contente » après deux premiers mois d’ouverture. « Et puis, c’est tellement agréable de voir les gens rentrer avec le sourire ! » > D.M.

Chez Ève
15 rue de l'église à Soultzbach-les-Bains
06 40 90 22 56 • chezeve.commerceconvivial@gmail.com
 Chez Ève

  • Accompagnement à la reprise
  • Stage 5 jours pour entreprendre
  • Atelier Business Model Canvas
  • Crash Test

Direction Entrepreneuriat et Cession
Kim Tran • 03 89 20 20 76
k.tran@alsace.cci.fr

Je participe