pub

COLMAR EXPO : En mouvement perpétuel pour garder l’équilibre

Colmar/68

Frappé de plein fouet par la crise sanitaire au moment même où il finalise un vaste plan de modernisation, le Parc des Expositions de Colmar expérimente l’ajustement stratégique permanent.

Des mesures sanitaires au-delà des préconisations officielles © DRLe Covid-19 a fait deux victimes au Parc des Expositions de Colmar : le Salon Energie Habitat et l’emblématique Foire aux Vins d’Alsace qui attire, chaque année, près de 300 000 visiteurs. Les autres événements pilotés par Colmar Expo ne sont pas remis en cause pour l’instant. Les visiteurs pourront refaire leur intérieur au Salon Maison Déco du 16 au 19 octobre et lutter contre la dépression saisonnière au Festival d’Humour du 20 au 25 octobre. Du 6 au 8 novembre, ils prépareront leurs vacances au Salon International du Tourisme et des Voyages. Si tout se passe bien…


Des tapis de comptage

La situation sanitaire change d’heure en heure et les mesures évoluent presque aussi vite. Finies les routines. Chaque journée est différente et apporte son lot de nouvelles règles et de nouveaux ajustements. « Pour rassurer les visiteurs et les exposants, nous avons adopté des mesures qui vont bien au-delà des préconisations officielles », assure Olivier Willig, responsable commercial réceptif. Les autorités ont fixé la jauge de 5 000 visiteurs maximum, sans préciser de quota au mètre carré. Le Parc des Expositions a décidé de diviser par deux la capacité de ses espaces. Des tapis de comptage aux entrées et aux sorties permettent de décompter en temps réel le nombre de visiteurs présents dans un hall et passent au rouge en cas de dépassement du seuil fixé. Les systèmes d’aération restent en activité durant toute la manifestation. La largeur des allées a été revue à la hausse.

Une offre mixte

Des règles de distanciation qui font perdre des clients… et conquérir de nouveaux marchés. « Le Rectorat a pris ses quartiers chez nous pendant un mois. C’était notre premier événement post-confinement ! » s’exclame Olivier Willig. Trop serrés dans les espaces initialement prévus, les concours de l’Education Nationale se sont déployés dans les vastes halls du Parc des Expositions. Depuis le déconfinement, le centre de congrès a également accueilli deux assemblées générales. Malgré tout, l’offre locative reste à la peine. 40 % des événements organisés par des tiers sont annulés, 60 % sont reportés à la fin 2020 ou à 2021. En réponse à la crise sanitaire, le Parc des Expositions propose une offre spéciale « Relance Économique », à des tarifs préférentiels, et travaille sur une offre mixte, combinant présentiel et visioconférence. Les infrastructures internet ont été renouvelées pour muscler le WiFi.

Arrêt d’urgence en plein décollage

L’année avait pourtant bien démarré. Le centre commençait tout juste à récolter les fruits d’un plan de modernisation très ambitieux. Colmar Expo a investi 6,2 millions € pour se développer sur le marché des événements d’envergure nationale : inauguration du hall 6 en 2019, construction de 3 nouvelles salles de commission, rénovation des anciens bâtiments. Pour autant, pas question d’oublier le marché régional. « Les congrès nationaux tournent dans tout le pays, explique Olivier Willig. La clientèle régionale est plus fidèle. Nous travaillons avec les deux, ce qui nous rend plus agiles. » De l’agilité, il en faudra pour surmonter les effets d’une crise aux évolutions imprévisibles. Travailler à Colmar Expo, c’est comme piloter un avion : il faut avancer très vite pour garder l’équilibre.  > L.G.

Colmar Expo
Avenue de la Foire aux Vins à Colmar
03 90 50 50 50
colmar-expo.fr 
 @Parc.Expositions.Colmar 
 
@Colmarexpo

 colmarexpo 

Je participe