pub

Entreprendre en temps de crise

Strasbourg Place Financière et tertiaire
( Association réunissant plus de 130 acteurs du monde financier local )

Quelle est la vocation de l’ADIE ?

Angèle Mignonac - Déléguée Grand Est de l’Association pour le droit à l'initiative économique (ADIE) © DRNotre mission est de permettre à des personnes, qui n'ont pas accès au système bancaire traditionnel, de créer leur propre entreprise, grâce au microcrédit accompagné. Nous leur prêtons jusqu’à10 000 € sur une durée de 6 à 36 mois et leur apportons un suivi personnalisé gratuit. Nous pouvons également les aider dans leur développement, par exemple pour acheter un véhicule. En 2020, nous avons aidé 271 entrepreneurs en Alsace, une moitié dans le commerce et un quart dans les services. Selon notre dernière étude, leur taux de pérennité atteint 87 % la troisième année et 81 % la quatrième année.

Quel a été l’impact de la crise sur votre activité ?

Si le premier confinement a naturellement eu pour conséquence un quasi-arrêt des demandes de prêt, nous avons constaté un fort rebond quand il a été levé. D’une manière générale, nous avons remarqué que nos TPE avaient bien su faire face à la crise en adaptant leur offre à la situation, par exemple en proposant de la vente en ligne ou en click and collect. À ce jour, nous n’avons pas noté d’augmentation des défaillances. Mais il faut rester prudent, car elles sont encore sous perfusion des aides de l’État. 77 % de ces micro-entrepreneurs considèrent que la crise a un impact grave ou très grave sur leur activité, 60 % ont perdu plus de 50 % de chiffre d’affaires, mais 70 % estiment que si c’était à refaire, ils se lanceraient encore aujourd’hui !

Comment avez-vous adapté votre offre à la situation ?

Nous avons reporté les échéances des remboursements des TPE que nous accompagnons et les avons informées des dispositifs d’aide proposés par le gouvernement (PGE, report de charges, fonds de solidarité). Mais surtout, nous leur apportons un soutien moral en les contactant chaque mois individuellement. Par ailleurs, nous avons mis en place un « prêt relance » à taux 0 pour les aider à reconstituer leur trésorerie. Ce prêt d’honneur a été attribué à 43 entrepreneurs en Alsace. > Propos recueillis par Patrick Heulin

STRASBOURG PLACE FINANCIÈRE ET TERTIAIRE
adie.org
@association.adie 
@Adieorg
Adie

Je participe