X-PERTISE CONSULTING : faire mentir la théorie du crime parfait

Mittelhausbergen/67

X-pertise Consulting sensibilise les travailleurs en entreprise au problème des addictions. © Dorothée ParentEn 2009, l’analyse de cheveux par Pascal Kintz, fondateur de X-pertise Consulting, a été déterminante dans l’acquittement de Richard Gasquet, accusé à tort d’avoir consommé de la cocaïne avant un tournoi de tennis à Miami. Pour la première fois, le tribunal arbitral du sport de Lausanne reconnaissait ces tests capillaires. Depuis, des sportifs du monde entier (moins de 2 % de Français) font appel à l’expertise de Pascal Kintz, professeur de médecine légale à Strasbourg et à l’étranger, formé en Allemagne à la spectrométrie de masse. Parmi une centaine de spécialistes dans
le monde, il est le seul à pouvoir identifier certaines classes de produits dopants !
Son laboratoire de toxicologie médico-légale a d’ailleurs reçu deux à trois échantillons par semaine, les mois qui ont précédé les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
Tandis que les traces de toxiques ne sont détectables que quelques heures dans le sang et quelques jours dans les urines, elles le sont pendant des mois, voire des années dans les cheveux. « Avec l’aide de collègues allemands, nous nous sommes dit que si le cheveu pousse en moyenne d’un centimètre par mois, chaque centimètre représente un mois de conditions de vie du donneur. Si le sujet a consommé des produits dopants, stupéfiants ou médicamenteux pendant l’année et demie qui vient de s’écouler, nous le saurons. » 95 % des décès toxiques sont liés à la prise d’une soixantaine de médicaments et drogues. Le professeur s’intéresse en particulier aux « 5 % qui échappent à l’analyse traditionnelle et requièrent de nouvelles approches ultra-spécifiques, pour essayer de faire mentir la théorie du crime parfait par empoisonnement ». Suicides ; agressions sexuelles, intra-familiales ; soumissions chimiques ; dépouillements de victimes ; enfants chimiquement maltraités font l’objet d’enquêtes policières couplées à des enquêtes pharmacologiques ou toxicologiques. Pascal Kintz se coupe les cheveux en quatre pour « développer des méthodes d’analyse de plus en plus sensibles de produits de plus en plus inhabituels pour répondre aux interrogations des familles et des ayants droit ». Même les chevelures de Napoléon et de Beethoven ont été passées au peigne fin ! > D.K.

X-pertise Consulting
42 rue Principale à Mittelhausbergen • 06 07 58 40 68
x-pertise.com
 X-Pertise Consulting

Je participe