pub

Strasbourg Alsace Place Financière : Favoriser l’émergence d’entreprises engagées pour leur territoire

Sonia Rapin-Stiefel @DR

Sonia Rapin-Stiefel

Directrice générale adjointe - Alsace Active

Quelle est la vocation d’Alsace Active ?

S.R-S. Nous soutenons les porteurs de projets de création/reprise d’entreprise qui veulent non seulement créer leur emploi, mais aussi s’engager pour leur territoire grâce à un fort impact social ou environnemental. Il s’agit souvent de demandeurs d'emploi qui ont des difficultés à obtenir un crédit bancaire. Nous leur apportons une garantie bancaire d’un montant maximum de 100 000 €, en limitant, voire en excluant les cautions personnelles sur sept ans. Mais au-delà de l’indispensable volet financier, nous les aidons à affiner leur stratégie grâce à des conseils personnalisés. Enfin, nous leur donnons accès à un réseau d’entrepreneurs et de partenaires économiques.

Quel bilan tirez-vous de votre action ?

S.R-S. En 2018, nous avons mobilisé 11,5 millions € pour financer 368 projets, ce qui a représenté 2 515 emplois créés ou consolidés. Selon nos estimations, 80 % des entreprises que nous avons aidées et accompagnées dépassent le cap des cinq ans.

Proposez-vous des dispositifs spécifiques à certains porteurs de projets ?

S.R-S. Pour aider les jeunes de moins de 26 ans à mettre le pied à l'étrier, nous leur versons une prime de 2 000 €. Nous proposons des dispositifs spécifiques permettant à des personnes en situation de précarité ou de handicap, à des porteurs de projets situés dans des quartiers prioritaires d’accéder à des crédits bancaires. Nous essayons également d’encourager l’entrepreneuriat des femmes en leur proposant une immersion de 48 heures dans une entreprise dirigée par une femme. Elles ont souvent l’envie de se lancer, mais manquent parfois de confiance en elles.

Avez-vous des exemples de « success stories » ?

S.R-S. Natacha Bieber, qui s’est reconvertie pour devenir artisane bouchère à Strasbourg en misant sur la transparence de l’origine de ses viandes d’exception. Les frères Straumann à Turckheim qui ont ouvert une ferme bio. Nous avons également aidé des salariés de Quonex Alsatel à reprendre leur entreprise placée en redressement judiciaire pour en faire une coopérative.

> Propos recueillis par Patrick Heulin

franceactive-grandest.org 
strasbourg-place-financiere.alsace 

Je participe