Les Callunas d'Alsace : L’hiver prend des couleurs

Bischoffsheim/67

À Bischoffsheim, il se dit que les oiseaux ont la  « télé couleur » quand ils survolent les 12 hectares de champs des Callunas d’Alsace au début de l’automne. Trois millions de pots de callunas teintées y sont produits chaque année,  dont 60 % destinés à l’export.

Une fine pellicule de peinture à l'eau est pulvérisée sur les boutons des callunas. © DROrange d’automne pour Halloween, rouge Noël ou blanc Neige pour les fêtes de fin d’année  : neuf couleurs composent la palette des Callunas d’Alsace. Cette variété de bruyère, originaire des pays du Nord, arbore une couleur naturelle rouge, rose, blanche ou mauve. « Certaines années, les clochettes brunissaient en flétrissant. Pour pallier ce phénomène, on a fait un peu de cosmétique, révèle David Freimann, directeur d’exploitation. Une coloration écologique à base de pigments végétaux, d’eau et de résine pour fixer la teinte est pulvérisée en trois couches sur les plates-bandes à l’aide d’une cabine de peinture mobile.

Ce procédé rallonge leur durée de vie jusqu’au printemps de l’année suivante. Respectueuse de l’environnement, la peinture a obtenu le label Der Blaue Engel et l'établissement est certifié "Qualité Environnementale" MPS. » Les horticulteurs ont d’abord timidement tenté de reproduire sa pigmentation naturelle, puis ont osé des nuances flashy à la demande de leurs clients, comme le jaune citronné devenu un best-seller !

Trois millions de pots

La plante à l’état naturel ne représente aujourd’hui plus que 10 à 15 % de son chiffre d’affaires annuel. L’activité de l’entreprise est concentrée sur les mois de septembre et octobre, au cours desquels trois millions de pots sont envoyés à des grossistes-distributeurs, allant du fleuriste à la jardinerie, en France, mais aussi à l’étranger, où elle réalise 60 % de son chiffre d’affaires. Pays de toutes les excentricités, la Grande-Bretagne est son principal importateur. Viennent ensuite les Pays-Bas, plateforme mondiale de la fleur et de la plante ; la Suisse, la Pologne et l’Allemagne, dont elle ne craint pas les hivers rigoureux.

Orner, parer, embellir

Traditionnellement utilisée pour fleurir les tombes à la Toussaint, elle tire son nom du grec ancien kallunô qui signifie « orner, parer, embellir ». Les parcs d’attraction tels que Europa-Park en ont ainsi fait un élément incontournable de décoration de leurs allées. Les Callunas d’Alsace se partagent ce marché de niche avec leur unique confrère français et alsacien de surcroît ! Mais compte-tenu de la saisonnalité de sa monoculture, l’horticulteur produit, depuis trois ans, des plants de houblon pour la Coopérative des Houblonniers d’Alsace et participe à un plan de recherche mené par le Comptoir Agricole. Une place à prendre parmi les 475 hectares de houblon en Alsace sur les 500 que compte la France ! > D.K.

Les Callunas d’Alsace
4 chemin de la Sablière à Bischoffsheim
03 88 50 42 25
callunas@orange.fr
callunas-alsace.com

Je participe