pub

OMNINO : Le miracle de la tasse

Antithèse de la bombe d’amertume mal extraite, on le dit « acidulé », « fin » ou « gourmet ». Le café de spécialité très plébiscité aux États-Unis ou en Australie, qui ne représente aujourd’hui qu’1 % du marché français, n’a pas fini de surprendre vos papilles ! « On a oublié le café pour ses qualités aromatiques en le mettant dans une boîte de conserve », ironise François Lesage, cofondateur de la micro-brûlerie strasbourgeoise Omnino. Ce terme emprunté au latin « omnis », ainsi que leur logo représentant les cinq doigts de la main évoquent l’assemblage des maillons d’une chaîne que sont le producteur, le torréfacteur et le barista, grâce à qui se produit le « miracle de la tasse ». En fervents défenseurs du goût, de la planète et du fruit, les cinq salariés d’Omnino revendiquent une « démarche anti-capsule » et jouent sur différentes palettes de saveurs, à l’inverse du café de commodité.

Le café itinérant Citroën a permis à Omnino de se faire connaître. © DR

L'enjeu de l'approvisionnement

Pour Christophe Barthélemy, devenu maître-torréfacteur après une reconversion professionnelle et près d’un an de formation, « le plus gros enjeu pour le café de spécialité, c’est l’approvisionnement ». C’est pourquoi, il apporte un soin particulier à la sélection des grains verts provenant du Costa Rica, du Brésil, du Burundi, de Tanzanie ou encore d’Indonésie, et à leur torréfaction dans les règles de l’art. Des ateliers découverte animés par un barista professionnel sont proposés aux entreprises par demi-journées. Celles qui sont curieuses d’adopter cette démarche pour leur consommation de café peuvent se renseigner sur les solutions proposées avant de s’abonner à une sélection de cafés en grains. L’emblématique camionnette Citroën reconvertie en café itinérant est également privatisable pour des événements d’entreprises. En projet en 2019, l’embauche de deux à trois salariés supplémentaires et la création d’une académie du café. Pour sûr : c’est bien de la caféine qui coule dans les veines de cette jeune entreprise.  » Dorothée Keller

En vente à L’Escabeau
17 rue des Drapiers à Strasbourg
contact@omnino.fr • 
omnino.fr

Je participe