pub

SMES : La performance par l’excellence technique

Depuis sa création il y a plus de 30 ans, la Société de Mécanique, Entretien et Services (SMES) connaît une croissance continue. La recette de cette championne de la mécanique de précision ? L’investissement permanent dans les hommes les mieux formés et les machines les plus performantes.

Une machine d’usinage cinq axes continu acquise pour 1 million d’€  l’an dernier © Michel Caumes

Un atelier impeccable de propreté, climatisé, silencieux, où sont implantées d’impressionnantes machines (dont une machine d’usinage cinq axes continu acquise pour un million d’€ l’an passé) : la SMES pratique une mécanique de haute valeur ajoutée et cela se voit au premier coup d’œil. Portée par le marché de l’aéronautique, la PMI (35 salariés, 4 millions d’€ de chiffre d’affaires) investit lourdement : 2,4 millions d’€ ont été consacrés l’an passé à l’achat de nouvelles machines et un million d’€ sera à nouveau investi cette année dans l’amélioration des outils de production. Ceci avec le soutien de la Région Grand Est qui a versé 624 000 € de subvention.

Un effort permanent de formation

Ce qui ne peut pas se voir au premier coup d’œil, c’est la qualification des salariés : « Depuis 32 ans, nous avons formé une trentaine d’apprentis. Nous avons récemment acquis un pupitre séparé des machines afin qu’ils puissent s’initier et se perfectionner dans la programmation de nos machines à commande numérique. Et nos salariés sont en formation deux à trois fois par an », explique Roger Schmitt, fondateur et gérant de la SMES. Cette logique d’amélioration continue est poussée par les grands clients de l’entreprise qui appartiennent au secteur de l’aéronautique. Certifiée ISO 9 001 et EN 9 100 (aéronautique), la SMES subit, par ailleurs chaque année, les audits qualité menés par ces grands clients. La PMI fabrique pour eux des pièces de sécurité ou de décoration en aluminium utilisées pour l’aménagement des avions de luxe. Elle vient par exemple d’usiner, dans un délai de trois mois, 30 000 pièces destinées à l’aménagement de trois aéronefs.

Une croissance très solide

Mais la SMES n’entend pas mettre tous ses œufs dans le même panier et s’efforce de diversifier ses clients en confortant ses autres marchés industriels, le nucléaire par exemple. Roger Schmitt estime que la croissance de l’activité (10 à 15 % en moyenne) va s’affirmer encore plus fortement cette année. Et l’horizon de cette croissance est d’autant plus dégagé que ses deux fils, Lionel et Sébastien, formés au sein de l’entreprise, y travaillent et seront prêts le moment venu à reprendre le flambeau. » D.M.

SMES
4 rue d’Italie à Wittelsheim
03 89 55 10 55
smes.fr

Je participe