pub

ESTELEC Industrie : Plus vite, plus loin !

Le champion régional de l’électronique professionnelle a pour ambition de devenir un acteur national du secteur avec une prévision de croissance de 50 % de son chiffre d’affaires sur les trois prochaines années.

L’entreprise investit dans les technologies 4.0 pour rester compétitive  face à la concurrence asiatique.Si vous avez pu suivre en direct les étapes de la « Grande Boucle cycliste », les épreuves des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang ou l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, c’est grâce aux cartes électroniques de transmission fabriquées par cette PME de 53 salariés située en Centre-Alsace. Fondée en 1986, la société a développé une expertise reconnue sur les marchés de l’électronique professionnelle, notamment dans les secteurs de l’industrie, du médical et de l’embarqué (trains, engins de travaux publics...). Dans un domaine où le « made in France » se fait rare, ESTELEC Industrie a su tirer son épingle du jeu. « Nous misons sur notre avance technologique et sur l’automatisation de nos process, afin de rester compétitifs face à la concurrence asiatique », explique Thierry Muller, l’un de ses trois cogérants. Pour cela, l’entreprise a investi et continue à investir massivement dans les technologies 4.0 afin de répondre aux exigences de ses 70 clients, grands groupes industriels, PMI ou start-up. « L’une de nos forces est de pouvoir produire des petites, moyennes ou très grandes séries et d’être en mesure de participer à la conception des produits dans sa globalité, quitte à faire appel à des spécialistes extérieurs. En outre, nos clients sont de plus en plus soucieux de se fournir en France », remarque Rémi Boehler, second cogérant en charge du volet commercial.

 

Le troisième homme

Les deux codirigeants ont été rejoints, en octobre dernier, par Thierry Sublon qui a acquis les parts de Rodolphe Rauch, fondateur historique de la société. Après une carrière dans des groupes internationaux de services informatiques, puis la direction de deux entreprises de consulting, Thierry Sublon était à la recherche d’un univers plus « palpable ». « J’ai rejoint une équipe qui fonctionne bien et affiche de belles performances avec une croissance à deux chiffres ces dernières années. Aujourd’hui, tous ensemble nous voulons aller plus vite et encore plus loin », observe-t-il. La feuille de route des trois associés, qui disposent chacun d’un tiers du capital, vise à asseoir leur position de leader régional, mais aussi à développer les ventes sur le reste du territoire national et à l’international, en particulier en Suisse et au Benelux. Tout cela en continuant à accompagner leurs clients dans leurs nouveaux projets, par exemple dans l’internet des objets. à cette fin, ESTELEC envisage la création d’une quinzaine de postes et étudie des possibilités de croissance externe. « Nous avons déjà quelques pistes sérieuses », sourit Thierry Sublon. » P.H.

ESTELEC Industrie
Parc d’Activités du Giessen
10 rue du Sommerberg à Scherwiller
03 88 82 61 00 • info@estelec-industrie.com •
estelec-industrie.com

Je participe