Strasbourg Place Financière et tertiaire ( Association réunissant plus de 130 acteurs du monde financier local ) : Relocaliser pour être moins vulnérable

Olivier Lluansi - Associé Strategy & PwC © DRPensez-vous que des relocalisations soient possibles ?

Oui, mais il s’agit autant de se doter de capacités de production nouvelles en France et en Europe que de relocaliser une production délocalisée par le passé. Il faut permettre aux entreprises d’effectuer leurs achats stratégiques à proximité. Elles ont compris que leurs approvisionnements à l’autre bout du monde les rendaient vulnérables. Dans beaucoup de cas, des fournisseurs alternatifs peuvent être identifiés en région ou en France et nous aidons les industriels à les sourcer. Mais l’objectif n’est pas de « relocaliser pour relocaliser », car l’enjeu principal demeure leur compétitivité. Heureusement, les différentes briques des politiques industrielles menées depuis 10 ans ont commencé à porter leurs fruits et le « made in France » redevient compétitif.

Quels secteurs d’activité sont les plus concernés ?

La santé-pharmacie, l’agroalimentaire, l'électronique et l’industrie manufacturière (métallurgie, plastique, matériels de transport, papier) sont les principaux secteurs potentiels. Mais il faut plutôt raisonner en termes de produits. Dans le domaine de l’électronique par exemple, la production de cartes électroniques en France est tout à fait compétitive, mais pas celle de leurs composants. Nous avons réalisé une étude* qui liste 58 catégories de produits les plus propices à être relocalisés en France. Le rapatriement de seulement 20 % de ces importations sécuriserait les chaînes d’approvisionnement et permettrait de créer plus de
75 000 emplois directs.

Quels sont les moyens à mettre en œuvre pour les favoriser ?

Les collectivités peuvent jouer un rôle important, en intégrant le calcul du bilan carbone dans leurs appels d’offres, ce qui favorise logiquement les fournisseurs les plus proches. Elles peuvent également encourager les entreprises à investir sur leurs territoires à travers différentes aides et l’accompagnement de leurs agences de développement. Enfin, il faut inciter le consommateur à devenir consom’acteur en privilégiant les produits locaux. > Propos recueillis par Patrick Heulin

* Étude de PwC et du CNA "Relocalisation des achats stratégiques"

pwc.fr
 @pwccarrieresfrance 
 @PwC_France 
  pwcfrance
  PwC France

 

Je participe