pub

Kermel : Tout feu, tout flamme !

Colmar/68

La société Kermel développe et produit des fibres ininflammables utilisées pour la confection de vêtements de protection destinés aux sapeurs-pompiers, aux forces de l’ordre, aux soldats et aux salariés de l’industrie. Un marché porteur : en trois ans, son chiffre d’affaires a plus que doublé !

La fibre Kermel est issue des recherches menées par Rhône-Poulenc dans les années 1960, à la demande du général de Gaulle qui voulait protéger les militaires avec un produit de haute technologie fabriqué en France. « En tant qu'ex-officier supérieur d’une division blindée, il se préoccupait du risque encouru par les conducteurs de tanks en cas d’embrasement de leur véhicule, mais il refusait de dépendre de la technologie américaine », révèle Jean-Pierre Cismaresco, président de la société. Aujourd’hui, celle-ci se positionne en leader européen de la fibre ininflammable et occupe le deuxième rang en Amérique du Nord. 70 % de la production est exportée, principalement en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique du Nord.

Travailler en amont avec les utilisateurs

Ex-filiale du groupe Rhône-Poulenc puis de Rhodia, Kermel a pris son indépendance en 2002. Son actionnaire principal est désormais le fonds Qualium Investissement du groupe Caisse des Dépôts. L’entreprise a connu une forte croissance ces dernières années en raison de la technicité unique au monde de ses produits, mais aussi grâce à une stratégie commerciale particulièrement efficace. « Nous travaillons très en amont avec les utilisateurs finaux, d’une part pour connaître leurs besoins, mais aussi afin que les performances techniques requises dans leurs appels d’offres correspondent à celles de nos produits. Pour être sélectionnés, les confectionneurs des tenues d’intervention doivent donc se fournir en tissus fabriqués à partir de nos fibres », explique le chef d'entreprise qui emploie 123 salariés sur le site de Colmar.

Confiant dans l’avenir

Si les vêtements des militaires, des forces de l’ordre et des sapeurs-pompiers constituent le principal débouché des produits Kermel, le marché de l’industrie progresse et représente désormais 43 % du chiffre d’affaires, en particulier la pétrochimie, le gaz, les mines, la métallurgie et l’électricité. La crise économique ne semble pas inquiéter outre mesure Jean-Pierre Cismaresco qui se réjouit d’avoir pu maintenir l’activité de son usine pendant le confinement grâce à l’engagement constant de ses équipes. Pour répondre à une forte demande, il investira cette année 15 millions € dans l’augmentation de ses capacités de production, la sécurisation du site et la modernisation du process. « Même si les budgets de nos clients risquent de baisser, je suis confiant sur le potentiel de croissance de ce marché de niche », poursuit-il. Un optimisme réconfortant en ces temps difficiles.  > P.H.

 Kermel
20 rue Ampère à Colmar
03 89 20 47 00
www.kermel.com 
  @kermelFR
  
@KermelFR
  Kermel 

Je participe