TRYBA : la vitrerie 4.0

Gundershoffen/67

Leader de la rénovation des menuiseries destinées à l’habitat des particuliers, Tryba investit 23 millions € pour moderniser son site de production, avec un triple objectif : gagner en compétitivité, améliorer l’ergonomie et la sécurité des postes et réduire le taux de rebuts.

Les nouveaux équipements permettent de diviser le temps de coupe par deux. © Dorothée Parent «Pour répondre à une forte demande, nous avons augmenté notre surface de production en vitrerie de 50 % et notre capacité de découpe de verre de 30 %, en équipant nos ateliers de nouvelles machines à la pointe de la technologie. Nous avons également internalisé la fabrique de verre trempé et courant 2022 celle du verre feuilleté, afin de maîtriser au mieux nos approvisionnements et d’accroître notre valeur ajoutée », déclare Christophe Ulm, directeur d'usine. Deux nouvelles machines ont également été installées pour effectuer des tâches autrefois réalisées à la main : l’une est destinée à graver les vitrages et l’autre à les découper grâce à un jet d’eau très haute pression. Résultats : des temps de process réduits drastiquement et une ergonomie accrue au poste de travail.

Un procédé innovant pour le double et le triple vitrage

Pour la fabrication du double et triple vitrage, Tryba a choisi un procédé particulièrement innovant pour réaliser les écarteurs entre les vitrages : le Thermo Plastic Spacer (TPS). Extrudé et formé par un robot, le mastic est chauffé et rendu visqueux à l’application pour créer un espace vide entre les vitrages, qui sera ensuite rempli de gaz argon. Le vitrage devient ainsi isolant et bénéficie d’une meilleure étanchéité pour éviter tout risque de condensation. Ce procédé garantit un produit de qualité supérieure, tout en offrant un gain de temps important lors de la fabrication.

Ergonomie et sécurité des salariés

« La manipulation du verre par les opérateurs peut être à l’origine de coupures ou d’accidents graves, mais aussi de troubles musculo-squelettiques (TMS). C’est pour cette raison que nous avons investi pour automatiser le déchargement des tables de coupe et des lignes d’assemblage. Une manière d’optimiser l’ergonomie des postes et de réduire les risques de blessure et la pénibilité du métier », explique le directeur. La modernisation de l’outil industriel aura également un impact écologique puisqu’elle permettra, d’une part de réduire les chutes et les rebuts et d’autre part de recycler les déchets de verre blanc. Commencée en 2018, la rénovation du site de Gundershoffen devrait s’achever courant 2023 et permettra à l’entreprise fondée en 1980 par Johannes Tryba de conserver sa place de leader sur le marché des portes et fenêtres pour les particuliers, en s’appuyant sur son réseau de 300 concessionnaires. > P.H.

Tryba
ZI Le Moulin à Gundershoffen • 03 88 80 29 29 • tryba.com
 @tryba.fr 
 @Tryba_France
 TRYBA – Concepteur, fabricant, installateur 

Je participe