la coopération transfrontalière, un puissant levier de développement économique

Situé au cœur de l’Europe, le territoire du Rhin Supérieur réunit l’Alsace, le Sud du Palatinat, le pays de Bade et cinq cantons du Nord-Ouest de la Suisse. C’est l’un des territoires les plus dynamiques et les plus prospères de l’Union européenne : près de 6 millions d’habitants, un tissu de 200 000 entreprises performantes et un PIB supérieur à 200 milliards d’Euros. Cet espace soutient la comparaison avec des États tels que le Danemark ou la Finlande et constitue un formidable potentiel pour notre économie, nos entreprises, l’emploi et l’avenir de nos jeunes.

Cette année, la CCI Alsace Eurométropole pilote le programme « Economie » de la Région Métropolitaine Trinationale du Rhin Supérieur et j’ai bien l’intention de faire de la coopération transfrontalière un levier de développement économique, à travers des actions ciblées. Il s’agit d’abord de multiplier les partenariats industriels et technologiques entre les entreprises et les centres de recherche de cet espace rhénan. Avec cinq universités et plus de 160 centres de recherche et d’enseignement supérieur, les possibilités de transferts de technologies et de fertilisation croisée sont considérables, comme le montrent déjà certaines collaborations fructueuses. Le Rhin Supérieur a également une formidable carte à jouer en matière de marketing territorial en s’appuyant sur sa position de leader mondial dans les sciences de la vie et du médical et leurs applications technologiques. À l’image de la dynamique qu’a connue la Silicon Valley, nous devons nous engager dans le développement d’une identité forte de « Life Valley ».

© 128 dB

Autre point essentiel qui pourra produire rapidement des résultats concrets pour nos entreprises : le droit à l’expérimentation. Il s’agit par exemple de dresser la liste des distorsions de règlementations et de normes qui entravent nos entreprises lorsqu’elles veulent mener leurs activités de part et d’autre de la frontière. Nous ferons donc des propositions d’harmonisation et nous exercerons un lobbying auprès des pouvoirs publics pour les faire aboutir. Enfin, pour favoriser le développement du marché de l’emploi dans le Rhin Supérieur, l’enseignement et la maîtrise de l’Allemand dans les écoles et dans les entreprises sont des éléments déterminants. Nous nous y employons, à travers notre programme « Wirtschaft macht Schule » comme en développant l’apprentissage transfrontalier. Nous avons une opportunité unique de devenir une région trilingue, ce qui nous donnerait un avantage économique considérable, en Europe et dans le monde. L’avenir de notre économie et l’emploi de nos jeunes est en jeu : mobilisons-nous autour de ces enjeux transfrontaliers !

Jean-Luc Heimburger Président de la CCI Alsace Eurométropole

08/03/2017Partager