Journée de l’Économie : « La fin de la mondialisation » de François Lenglet

© Jean-François Badias

Plus de 500 élus et chefs d’entreprises ont assisté à la journée de l’économie alsacienne, organisée à l’initiative des Chambres d’Agriculture, de Métiers et des CCI d’Alsace. L’occasion d’échanger sur leurs spécificités et leurs préoccupations: compétitivité, chômage, distorsion de concurrence et fuite de compétences, évolutions technologiques, etc. Le journaliste économique et chroniqueur François Lenglet a donné sa vision de la mondialisation* à partir d’une analyse des derniers cycles de l’économie, des années 30 au krach financier de 1973, jusqu’au libéralisme financier et à la crise, prévisible dès les années 2000. «Les gens vivent la crise comme quelque chose qu’on ne peut pas prévoir et qui va s’arrêter», a-t-il souligné en envisageant le retour à la croissance «une fois que les dettes publiques et privées auront été effacées et, pointe d’humour, «que les baby-boomers abandonneront le terrain».

*La fin de la mondialisation, François Lenglet, septembre2013, Éditions Fayard. En librairie.

Je participe