3 questions à : Christian Geissmann

Président de la Commission Entrepreneuriat, Cession, Formalités et Information juridique à la CCI Alsace Eurométropole 

@DR« Nous avons créé un déclic »

Comment jugez-vous le marché de la création-reprise d’entreprise en Alsace ?

C.G. Les indicateurs sont plutôt bons. Les créations d’entreprises dans notre région continuent de progresser - plus de 7 % en un an - et le nombre de transactions de reprise d’entreprise semble, lui aussi, évoluer favorablement. Concrètement, nous enregistrons
davantage d’ouvertures ou de rachats de sites que de fermetures. C’est clairement le signe d’un rebond de notre économie et de l’efficacité des dispositifs d’accompagnement des créateurs-repreneurs.

Vous croyez beaucoup à la reprise d’entreprise ?

C.G. Oui, car l’entrepreneur ne part pas de zéro et il optimise ses chances de succès avec une entreprise reconnue et bien implantée. Il y a huit ans, nous avons mis en place le fonds CCI - 2,6 millions € - permettant aux créateurs-repreneurs de disposer de ressources pour accompagner leur projet d’entreprise. Nous avons créé un déclic. Grâce à ce fonds, les plateformes d’initiative locale ont élargi leur soutien aux projets de cession ou de restructuration.

Comment soutenez-vous l’entrepreneuriat ?

C.G. Au-delà des outils financiers développés avec nos partenaires, en particulier la Région Grand Est, nous mettons en avant le capital humain. Ce qui pèse le plus aux chefs d’entreprise, c’est la solitude. L’humain est la clé du développement. Nous avons lancé des ateliers dédiés, entre coaching et sessions de formation, pour mettre en confiance l’entrepreneur. Et rien ne vaut les rencontres entre créateurs et la mise en valeur des projets. C’est pourquoi, nous organisons, chaque année, l’Odyssée des Entrepreneurs qui met en lumière les initiatives.

 

Je participe