Georges Lingenheld : « Agir à la bonne échelle »

3 questions à Georges Lingenheld, Vice-Président de la CCI de Région Alsace, au sujet de l'économie circulaire.

© Henri Parent


Pourquoi est-ce si important de développer l’économie circulaire ?

G. L. • L’économie circulaire devient de plus en plus incontournable. Les entreprises qui s’intéressent de près à la valorisation des déchets réalisent que la notion du recyclage reste indissociable de celle de l’économie circulaire. Plus qu’une tendance, c’est une exigence, car les ressources naturelles, considérées encore il y a peu comme infinies, sont aujourd’hui un enjeu en termes d’économie et de dépendance. Dans un contexte où ces ressources se raréfient, il devient impératif de changer de modèle et de réinventer nos modes de production.

Comment agit votre entreprise ?

G. L. • Lingenheld Environnement est spécialisée dans le recyclage et la valorisation des déchets. Nous avons créé deux plates-formes à Haguenau et à Strasbourg où nous traitons plus de 400 000 tonnes de déchets par an. Près de 98% de ces déchets sont recyclés et réintroduits dans le circuit des travaux publics. C’est une vraie valeur ajoutée pour l’économie régionale. Aujourd’hui, il faut aller plus loin pour faire de l’économie circulaire un véritable modèle de production et de croissance. Il faut pour cela s’appuyer sur les savoir-faire locaux et tirer parti de la position avancée de notre région en matière environnementale. Le traitement et la valorisation des déchets correspondent à de vraies compétences en Alsace.

Quels sont les leviers d’action de la CCI ?

G. L. • Le développement de l’économie circulaire se joue d’abord à l’échelle régionale. Il y a tout un travail à effectuer avec les acheteurs publics pour la prise en compte de l’économie circulaire dans la commande publique. La CCI a été précurseur dans la promotion de l’éco-conception. Elle joue aujourd’hui un rôle d’aiguillon. Par la formation, la mise en réseau et en cohérence des interventions, elle est en capacité de créer une dynamique et d’aider les PME à une transition vers l’économie circulaire.

Je participe