Trajectoires

SEMIA : La Caisse d’Epargne épaule les start-up

L’incubateur de start-up innovantes SEMIA a signé, en mars dernier, une convention de mécénat avec la Caisse d’Épargne d’Alsace. Objectif : augmenter la quantité et les performances des projets accompagnés. Depuis sa création en 2000, 209 porteurs de projets ont été accompagnés par l’incubateur. Ils ont permis l’éclosion de 184 entreprises, dont 134 sont toujours en activité, avec à la clef la création de 670 emplois directs.

En tant que mécène, la banque régionale a permis d’agrandir la surface d’accueil des jeunes pousses et d’améliorer le confort des lieux. « Mais au-delà de son engagement financier, la Caisse d’Epargne d’Alsace apporte aux porteurs de projets ses compétences et son expertise, notamment pour leur permettre d’élaborer leur business plan », souligne Lilla Merabet, présidente de SEMIA.

La banque y dispose d’un bureau permanent. « Cela fait partie de nos axes stratégiques d’accompagner les start-up régionales », explique Bruno Deletré, président du directoire de la Caisse d’Épargne d’Alsace, qui n’oublie pas qu’elles seront ses clients de demain.

Parmi les derniers incubés, figurent aussi bien Crikoo, un service de création d’aventures interactives pour mobiles ; Hello Craft beer, une marketplace de microbrasseries ou encore Virtual Journey qui propose de remonter le temps et de plonger dans l’histoire de lieux aujourd’hui disparus à l’aide d’un casque de réalité virtuelle. Chacun d’entre eux sera suivi par un chargé d’affaires référent qui l’épaulera dans le développement de son projet pendant 18 à 24 mois.

P.H.

www.startup-semia.com