Trajectoires

Cocental : De la sous-traitance aux équipements miniers

Installée depuis le début du siècle passé à Carspach/68, Cocental montre que la construction mécanique a encore un avenir en France.

L’entreprise, que dirige Thomas Rein, vient de s'illustrer par la livraison de deux foreuses à Areva pour ses mines d’uranium au Niger. Il a racheté la PME avec son père en 2007 après qu’elle soit passée dans le giron de plusieurs grands groupes. « Depuis dix ans, nous avons retrouvé une situation stable qui nous permet de croître à notre rythme », se félicite Thomas Rein qui s’est associé en 2013 avec le groupe Ergo Développement de Pulversheim devenu actionnaire majoritaire.

« C’est l'activité machines de mines qui nous permettra de nous développer car elle comporte plus de valeur ajoutée. » © Michel Caumes

La PME de Carspach (une trentaine de salariés, 5 millions d’€ de chiffre d’affaires) s’appuie sur deux activités complémentaires qui lui apportent chacune la moitié de son chiffre d’affaires : d’une part la sous-traitance industrielle (usinage, mécano-soudure, chaudronnerie) pour de grands groupes français (Peugeot, Alstom, SNCF…), à qui elle fournit des produits très techniques et souvent uniques, et d’autre part la conception et la fabrication de machines (foreuses, purgeuses, boulonneuses) destinées à l’exploitation minière ou encore au BTP (plateformes de retournement de camions).

« C’est l'activité machines de mines qui nous permettra de nous développer car elle comporte plus de valeur ajoutée, explique Thomas Rein. La société est dimensionnée pour faire plus, mais le marché minier n’est pas encore vraiment reparti après avoir connu une très forte croissance dans les années 2004-2007. »

DOMINIQUE MERCIER

Cocental SAS
41 rue du Gazon à Carspach
03 89 08 92 00 • info@cocental.frwww.cocental.fr