Gérard Ecklé : Une ville, un architecte et une passion

Il a apporté sa pierre à la ville, en participant à la construction de différents ouvrages qu’il a conçus en harmonie avec son histoire. La plupart sont immortalisés dans cette publication.

© Jean-François Badias

A l'occasion de plus d'un an de présence sur le web, l'équipe du Point Eco Alsace a souhaité remettre en avant des rencontres et reportages qui nous ont marqués en 2014. Aujourd'hui, Françoise Herrmann suggère Gérard Ecklé : « Ce qui devait être une petite info sur un ouvrage sur Strasbourg s’est transformé en un article plus étayé sur la conception de l’ouvrage et le travail de l’auteur, architecte alsacien passionné par son métier. J’ai rencontré Gérard Ecklé dans son atelier, où il conserve précieusement et amoureusement ses maquettes. Il m’a expliqué son travail, en l’illustrant de nombreuses anecdotes. Emouvant et passionnant ! »

Des photos, des maquettes, des croquis, mais aussi des anecdotes illustrent quelque 35 années d’activité de l’architecte alsacien Gérard Ecklé. Tous les amoureux de Strasbourg apprécieront cette visite guidée qui les mènera notamment le long des quais de l’Ill. Un paysage mosaïque, composé de bâtiments très différents mais d’une grande harmonie. De l’Îlot Saint Guillaume où la démolition du patrimoine historique a été évitée de justesse dans les années 70 – « on voulait y installer une station-service », raconte Gérard Ecklé – à la mutation du quartier industriel Finkwiller en quartier résidentiel. C’est d’ailleurs là que l’architecte a installé son atelier, en 1970, dans une ancienne crèche créée par la chocolaterie Schaal, transformée plus tard en galerie d’art.

Des maquettes en bois

Cet espace est savamment organisé autour des maquettes que Gérard Ecklé conserve amoureusement et précieusement. Des maquettes en bois, fruit d’un travail minutieux de l’architecte, issu de l’École des Arts et Industries de Strasbourg et de l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris. Après avoir travaillé à Paris et au Maroc, Gérard Ecklé a choisi Strasbourg pour y déployer et intégrer sa sensibilité dans un tissu urbain historique. Parmi ses autres réalisations, l’étude de la place des Halles de Strasbourg en collaboration avec le cabinet UA5, pléthore de rénovations et de constructions dans les secteurs historique et sauvegardé de Strasbourg. Ses dernières concrétisations se situent dans le quartier du Finkwiller : deux maisons en bois au bord du canal de la Zornmuhle. Les quais au fil du temps, au fil de l’eau, une mosaïque de l’architecture, des paysages… Cet ouvrage est un morceau de sa ville et un morceau de sa vie. F. H.

«Strasbourg, l’image des quais, pierre par pierre» • 160 pages, Éditions du Belvédère