Trajectoires

Agence CAPAC : Construire un pont entre la culture et l’entreprise

Mathilde Jenn et Cécile Haeffele ont fondé, en 2016 à Strasbourg, leur société de conseil dans le domaine culturel. Leur ambition : créer plus de liens entre le monde artistique et les entreprises. Toutes les deux ont suivi un parcours similaire: une solide formation au monde des affaires à l’EM Strasbourg pour Mathilde et à la Neoma Business School de Rouen pour Cécile, complétée par une expérience professionnelle réussie dans le secteur culturel. Elles se sont rencontrées pour gérer l’organisation et la communication de SaxOpen, le congrès et festival mondial du saxophone, qui a regroupé 450 évènements en cinq jours en juillet 2015 à Strasbourg.

Une expérience exigeante et formatrice, notamment pour la recherche de partenaires privés. Aujourd’hui, elles s’adressent à la fois aux associations culturelles, aux collectivités et aux entreprises. Elles accompagnent les deux premières pour trouver des financements privés et pour communiquer, mais aussi pour toucher un nouveau public.

«C’est un long travail de pédagogie pour les aider à réfléchir sur leur modèle économique car le monde de l’art a une culture du financement public», observe Mathilde. Aux entreprises elles proposent un conseil stratégique et opérationnel pour monter des projets culturels. «Nous essayons de les sensibiliser aux bienfaits de la pratique artistique en les incitant à faire participer leurs propres salariés. Des occasions de les fédérer autour d’un projet et de partager les mêmes émotions, comme par exemple dans la pratique du chant choral», poursuit-elle.

Début avril, Mathilde et Cécile ont réuni, au Planétarium de Strasbourg, un parterre de dirigeants d’entreprises pour leur présenter un projet «audio réactif» associant un saxophoniste et un altiste à un vidéaste. Objectif: présenter de manière concrète les bénéfices de l’intégration des arts dans les entreprises (traiter des problématiques de communication, cohésion d’équipe, perte de sens dans le travail, etc. de manière créative et innovante) et faire émerger des collaborations entre des entreprises présentes et le collectif d’artistes Les Ensembles 2.2!

«Notre seule limite, c’est l’imagination», conclut Mathilde convaincue que la collaboration à long terme entre les secteurs privés, publics et associatifs renforcera le lien social et participera ainsi au développement du territoire.

P.H.

Agence CAPAC
06 42 24 07 81 • mathilde@agence-capac.fr
www.agence-capac.frCAPAC