Trajectoires

ECS : Succès sur toute la ligne

En 25 ans, l’Européenne de Communication et de Service (ECS) s’est imposée comme un des acteurs majeurs du marché régional des solutions de télécommunication destinées aux professionnels. Elle est aussi désormais opérateur téléphonique mobile virtuel.

Notre grande force c’est d’appartenir au réseau Resadia qui regroupe 32 PME comme la nôtre dans toute la France. Il nous permet de négocier les mêmes conditions d’achat que les géants du secteur, de bénéficier de l’expérience des autres membres et surtout de pouvoir répondre à des appels d’offres nationaux », explique Marc Detrez, officiellement retraité mais qui garde toujours un œil sur l’entreprise qu’il a fondée au fond de son garage en 1992.

Un interlocuteur unique pour tous les besoins en communication © Dorothée Parent

Le succès d’ECS, dont le siège est à Hoerdt/67, repose avant tout sur son expertise et sa qualité de service qui lui ont permis de remporter des marchés publics et privés tels que l’Eurométropole, l’Université de Strasbourg, Mars, Caddie et plus récemment la clinique Rhéna. « Ils apprécient d’avoir un interlocuteur unique pour tous leurs besoins en communication : téléphonie, internet, réseau informatique, visioconférence et sécurité », complète son fils Julien, ingénieur de formation qui a fait ses premières armes chez Accenture à Paris et qui a pris la direction de la PME en 2015. « Quand j’ai rejoint ECS en 2013, j’ai fait du terrain chez les clients, y compris tirer des câbles », se souvient le jeune dirigeant de 35 ans qui souhaite impulser une nouvelle dynamique et vise notamment le marché prometteur de l’internet des objets.

Opérateur téléphonique mobile virtuel

Pour compléter son offre, ECS, se positionne, depuis septembre dernier, comme opérateur téléphonique mobile virtuel* pour les professionnels. Le principe est d’acheter à bon prix des millions d’heures de communication aux opérateurs disposant de réseaux physiques, pour les revendre au détail à ses clients. « Aujourd’hui, notre valeur ajoutée ne réside plus dans la fourniture d’équipements techniques, mais dans le logiciel et une offre de services bien adaptée aux besoins du client. En devenant opérateur, nous fournissons une prestation complète. En cas de problème, le client n’a plus à arbitrer entre un opérateur et un prestataire télécom qui se renvoient la balle », observe Julien Detrez.

Une croissance annuelle de 15 %

Une stratégie qui porte ses fruits, puisque ECS, qui emploie 36 salariés répartis sur ses trois sites de Hoerdt, Mulhouse et Dijon, a vu son chiffre d’affaires progresser de 15 % en 2017 pour atteindre 5 millions d’€. « Notre seul vrai problème c’est de recruter de nouveaux talents afin d’accompagner notre croissance, se lamente Marc Detrez. Il nous faut juste trouver des gars dégourdis. » Avis aux amateurs!

P.H.

* Référencé à l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes)

ECS 19 rue Ampère à Hoerdt
03 88 69 28 05 • www.ecs-sa.com