pub

Le groupe BK  : Success Story

Kamel Boulhadid est parti de rien. Au retour de son service militaire, en 1990, il ouvre une simple pizzeria, dans un garage. Aujourd’hui, il est à la tête du groupe BK composé de 49 restaurants sous les enseignes Domino’s Pizza et Sushis.

© Émilie Jafrate

Le travail, c’est son credo. «Je n’avais rien, zéro diplôme, pas même un CAP», souligne d’emblée Kamel Boulhadid. D’un employé, lui, en 1990, le gamin des Coteaux est à la tête d’une société de plus de 1000 salariés. Aujourd’hui, il vend près de sept millions de pizzas par an contre 11000 à ses débuts. L’histoire débute à Saint-Louis/68 dans un garage. «C’était le 17 septembre 1990, se souvient avec précision Kamel Boulhadid. Quand je suis revenu de l’armée, j’ai cherché un boulot dans une pizzeria. J’ai constaté que les gens prenaient à emporter. J’ai pris mes quelques économies, 4000€ à peu près, soit 25/30000F. J’ai loué deux garages, j’y ai fait le carrelage…»

Premier franchisé de France en 1994

En 1992, il part aux États-Unis rencontrer les fondateurs de l’enseigne Domino’s Pizza. «Je voulais comprendre et améliorer mon travail», précise Kamel Boulhadid. En 1994, à 22 ans, il devient le premier franchisé de France avec l’ouverture d’un magasin à Hésingue. Les ouvertures se sont alors enchaînées. Mulhouse, Colmar, Haguenau, Strasbourg, Besançon… 40 Domino’s Pizzas sont à dénombrer aujourd’hui, quatre ouvriront cette année. Ambitieux, Kamel Boulhadid décide de lancer sa propre marque: Sushis. C’était il y a quatre ans. Il existe désormais quatre restaurants. «J’avais envie de créer une marque avec des produits frais, un service de qualité et une image fun», glisse-t-il.

14 chefs d’entreprise accompagnés depuis 2006

S’il s’est construit seul en saisissant les opportunités qui s’offraient à lui, Kamel Boulhadid fonde le groupe BK en 2001 afin de donner sa chance à de jeunes entrepreneurs. «Les banques sont frileuses. Or, beaucoup n’ont pas les moyens financiers aujourd’hui, mais la volonté! Mon rôle, c’est de détecter ces personnes-là et de leur apporter mon soutien pour qu’ils s’accomplissent en tant que chef d’entreprise.» Depuis 2006, 14 personnes se sont construites autour de Kamel Boulhadid. «Aucun n’a déposé le bilan», annonce avec fierté le directeur du groupe BK. EJ

BK & A • 18 avenue de Hollande à Illzach • 03 89 51 01 20

Je participe