812 millions € de richesses et 9 571 emplois en Alsace grâce à la CCI

Alors que les prévisions de croissance s’avèrent moins optimistes que prévu, peut-on se priver d’une telle dynamique au bénéfice de l’économie alsacienne ?

 
©128db

La mission première d’une CCI consiste à favoriser la prospérité économique et l’emploi sur son territoire. Au-delà de cette affirmation, qu’en est-il réellement ? Nous avons demandé à un cabinet spécialisé de mesurer l’impact de nos actions : accompagnement à la création et au développement de nos entreprises, formation de leurs collaborateurs et de jeunes apprentis, gestion des ports, participation à Colmar Congrès ou à l’Aéroport de Strasbourg…

Pourtant, le gouvernement envisage de réduire de 400 millions € en quatre ans les moyens des CCI, soit 12 millions € pour notre CCI. Cela mettrait gravement en péril le formidable effet de levier résultant de nos investissements. Alors que les prévisions de croissance s’avèrent moins optimistes que prévu, peut-on se priver d’une telle dynamique au bénéfice de l’économie alsacienne ? En affaiblissant les CCI, c’est aussi l’esprit d’initiative et la connaissance concrète du monde de l’entreprise, portés par les élus bénévoles qui siègent au sein des CCI, qui risquent d’être affectés.

Jean-Pierre Lavielle, disparu cet été, était de ces entrepreneurs engagés. Patron de grandes entreprises industrielles et homme de qualité, il s’est impliqué pendant 23 ans au sein du réseau des CCI, en faveur de notre économie et de nos entrepreneurs.

Je salue son dévouement sans faille à nos côtés et je m’associe à la peine de ses proches et de tous ceux qui l’ont connu.

Jean-Luc Heimburger Président de la CCI Alsace Eurométropole

 

Hommage à Jean-Pierre Lavielle

Jean-Pierre Lavielle nous a quittés le 2 août 2018, suscitant une grande peine chez les dirigeants d’entreprises qui ont travaillé à ses côtés pour les projets de développement économique dont il a été le promoteur.Grand patron de l’industrie chimique en Sud Alsace, au sein du groupe Sandoz puis Clariant, il s’est engagé il y a 23 ans dans le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie pour devenir un acteur de la prospérité de notre territoire.

Coopté Membre associé à la CCI Sud Alsace Mulhouse en 1995, il en a intégré le Bureau dès 1996 pour contribuer aux orientations stratégiques. Nommé vice-président de la CCI en 2000, il a ensuite été élu par ses pairs chefs d’entreprises à la fonction de président de la CCI Sud Alsace Mulhouse pour le mandat 2010-2015. Il a également assuré la présidence de la Chambre régionale de Commerce et d’Industrie de 2004 à 2011. Depuis 2010, il était président du Conseil d’Administration de l’EuroAirport Basel-Freiburg-Mulhouse.Dirigeant d’entreprise chevronné et humaniste passionné, Jean-Pierre Lavielle a conduit ses projets avec détermination, en faisant preuve d’une grande qualité d’écoute. Il a toujours su mobiliser les énergies dans un climat consensuel.

Initiateur de grands projets

Son engagement lui a valu d’être nommé Chevalier dans l’Ordre National du Mérite en 2004 et Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques en 2010.Jean-Pierre Lavielle a été le Président fondateur du CEEI - le Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation - fusionné en 2012 avec l’Agence Régionale d’Innovation pour donner naissance à « Alsace Innovation » puis à « Grand e-nov » à l’échelle du Grand Est.Parmi les grandes réalisations à son actif, on peut citer la construction du « Business Center » à l’EuroAirport. Il a également concrétisé l’hôtel d’entreprises «Business Campus» à Mulhouse, et œuvré au développement de l’Orientoscope qui a permis à plus 80 000 jeunes de s’informer sur les métiers depuis sa création en 2010. Son expérience de dirigeant d’entreprise au sein d’un groupe suisse a aussi été un atout précieux pour tisser des relations de confiance solides avec les acteurs économiques voisins de Bâle.Les CCI et l’ensemble du monde économique expriment leur profonde reconnaissance à Jean-Pierre Lavielle pour le travail qu’il a accompli et pour son engagement en faveur de la prospérité de nos entreprises et du territoire.

 
06/09/2018 Partager