Trajectoires

Objetrama : Le champion du stylo!

Numéro un français de la vente à distance d’objets publicitaires, ObjetRAMA déménage cet été dans la zone d’activité de l’ex-raffinerie de Reichstett. Elle sera la première occupante du site de 44 hectares dépollué par la société Brownsfield.

J’aimerais bien embaucher pour faire face à notre forte croissance, mais je n’ai plus de places ici pour asseoir de nouvelles recrues », sourit Gérard Durieux, président de l’entreprise qu’il a créée à Mundolsheim/67 en 2003, après une carrière de 23 ans dans la vente… d’objets publicitaires!

« Je suis tombé dedans quand j’étais petit ». Il a fait d’ObjetRama un poids lourd du secteur avec un chiffre d’affaires de 23 millions d’€, pour l’année en cours, soit une progression d’environ 20%. Un succès basé sur une sélection rigoureuse de ses fournisseurs et surtout sur un marketing très pointu.

Nouveau siège dans l’EcoParc rhénan de Reichstett © Architecte Ligne Bleue Entzheim - LCR

Le stylo, best-seller absolu

Il est également vrai que que le marché se porte bien. « L’objet publicitaire n’est plus seulement un cadeau sympa, c’est aussi un véritable média qui véhicule un nom, une marque. S’il est utile, il ne sera pas jeté et restera visible longtemps. Il peut être acheté par une grosse entreprise, une TPE/PME, ou même une association », explique Gérard Durieux.

Parmi les meilleures ventes figurent la batterie de secours pour Smartphone, tablette ou PC, la clef USB toujours en vogue, les articles textiles - tee-shirts, casquettes, polaires -, mais le best-seller absolu reste le stylo. « Dans notre catalogue, il occupe à lui seul 22 pages. Sans lui on fait faillite immédiatement, plaisante le chef d’entreprise. Son prix est abordable et c’est toujours une fierté pour un commerçant d’en offrir un à son nom à ses clients. »

12000 références dans le catalogue

Si les ventes en ligne sont en progression régulière et représentent 30 % du chiffre d’affaires, les deux catalogues annuels de plus de 300 pages édités à 250000 exemplaires chacun restent la force de frappe principale. 800 à 900 produits tous personnalisables y sont présentés, soit 12000 références, si l’on compte les différents coloris ou tailles.

Côté Internet, une équipe de sept personnes s’emploie à attirer l’internaute à la recherche de cadeaux publicitaires vers la version en ligne du catalogue. Pour cela, une stratégie de référencement à la fois naturelle et payante fait apparaître le site ObjetRama en première page des résultats de recherche sur Google pour plus de 2700 mots-clés, y compris avec fautes d’orthographe! C’est le premier site de France dans ce domaine. Le marketing numérique passionne Gérard Durieux.

« Si j’avais 25 ans, j’y passerais tout mon temps, comme sur une Game Boy », avoue-t-il. Mais dans l’immédiat, sa préoccupation reste son déménagement qui devrait lui permettre de développer son activité de quatre millions d’€ par an, notamment à l’export. Belgique, Luxembourg, Suisse romande, Afrique francophone seront les premiers marchés visés et à terme peut-être l’Allemagne. Pour cela, il devra recruter une bonne douzaine de nouveaux collaborateurs par an. Dans son nouveau site de Reichstett, il aura enfin la possibilité de leur offrir un siège!

P.H.

ObjetRama
1a rue Foch à Mundolsheim
03 88 20 00 33 • info@objetrama.fr •  www.objetrama.fr • ObjetRama