pub

L’atelier Poulaillon : L’art décoratif réinventé

Riedisheim/68

Peintre en décor depuis 30 ans, Alexandre Poulaillon réalise des décors en trompe-l’œil et des papiers peints sur mesure qu’il exporte dans le monde entier.

70 % de son chiffre d’affaires est réalisé à l’export. L’art décoratif français n’a pas de frontière. © Serge NiedDe grands noms de l’architecture d’intérieur comme Alberto Pinto ou Pierre Yovanovitch font appel à Alexandre pour décorer les hôtels haut de gamme ou les résidences particulières de leurs clients. Christian Louboutin, le célèbre créateur de chaussures et sacs à main de luxe, n’hésite pas à confier la décoration de ses boutiques aux mains expertes du peintre-décorateur. Et c’est dans son atelier de Riedisheim qu’il imagine, dessine et produit les modèles commandés. Pas moins de 70 % de son chiffre d’affaires est réalisé à l’export. Los Angeles, Londres, Tokyo…, l’art décoratif français n’a pas de frontière, l’Atelier Poulaillon est mondialement connu.


La renaissance du papier dominoté

La peinture décorative ne se limite pas au faux marbre et au faux bois. Ce métier demande une recherche perpétuelle de nouveauté et d’originalité. C’est pour cela qu’en 2011, Alexandre a relancé la fabrication du papier dominoté, un art décoratif disparu à la fin du 18ème siècle. À l’origine, il s’agissait de feuilles à motif simple qui servaient principalement de pages de garde aux livres avant l’apparition des couvertures. Il a ensuite remplacé les tissus muraux. Il est réalisé à la planche et au pochoir. Sa pose n’a pas de limite et autorise des créations uniques.


Impressions numériques

Au fur et à mesure que les demandes des clients évoluent, Alexandre élargit ses techniques. Il digitalise alors ses décors et développe ainsi l’impression numérique du papier peint. Grâce à cette nouvelle technique plus avancée, il peut être plus compétitif. Par souci d’efficacité, Alexandre Poulaillon se rapproche de Jean-Michaël Peinchina de l’entreprise Keybop Conseil pour la synthétisation des demandes et l’expertise technique. Afin de bien différencier ses deux domaines d’activité, l’artistique et l’impression numérique, il crée la Maison Milliet. Cette ouverture sur le digital lui permet de vendre ses créations en ligne. > P.C.

Atelier Poulaillon
12a rue du Commerce à Riedisheim
06 89 30 29 86 • contact@atelier-poulaillon.com 
atelier-poulaillon.commaisonmilliet.com
alexandre.poulaillon 
@maisonmilliet

Je participe