pub

Parole d’expert : Louis Collotte

Gros gisements d’énergie dans les TPE/PME

Louis Collotte - Ingénieur en efficience énergétique diplômé du CNAM, Louis fait ses premières armes chez Dalkia (groupe EDF) et British Steel France Rail. Repéré en 2019 par la CCI Alsace Eurométropole, il rejoint la direction Industrie et Développement Durable en tant que conseiller en énergies et efficacité énergétique. © Dorothée Parent50 %, c’est la chaleur évacuée par les parois et la cheminée d’un four. De l’énergie produite en pure perte, de la « chaleur fatale » en jargon d’énergéticien. Appareil de séchage, chaudière, compresseur d’air, groupe froid, système d’aspiration… Tous ces appareils génèrent de la chaleur fatale. Au prix de quelques investissements, somme toute assez modestes, cette chaleur peut être récupérée et valorisée en énergie ou en chauffage. Pas besoin d’être un gros consommateur. Certains secteurs disposent de gisements d’énergie plus abondants que d’autres, comme la chimie, l’agroalimentaire ou la sidérurgie. Mais de l’air comprimé, tous les industriels en produisent. Les PME et les TPE ont un trésor sous leurs pieds, une mine à valoriser. À l’instar de la menuiserie Rustyle qui construit des cabanons de marchés de Noël. Équipée d’un aspirateur de copeaux suite à découpe, elle a mis en place un système de recyclage et de filtration pour réinjecter l’air chaud dans l’atelier. Clem Industrie, producteur de pièces mécaniques de précision, récupère l’air chaud issu du process de refroidissement de son compresseur et le réinjecte dans son hall industriel. Le retour sur investissement d’un tel équipement est inférieur à deux ans. Une facture considérablement allégée par les aides publiques. La récupération de chaleur contribue à la décarbonation et réduit la dépendance aux énergies fossiles. > Louis Collotte

Contact CCI → Direction Industrie et Développement Durable
Louis Collotte • 03 89 66 78 36 • l.collotte@alsace.cci.fr

Je participe