LAO CARE : le secret de beauté de Raiponce

Brumath/67

Tout droit sortie du conte « Raiponce » des frères Grimm avec sa longue chevelure blonde, Lisa Schino a créé, en mai 2021, la marque de shampooings naturels et écoresponsables Lao Care.

Lisa Schino privilégie les ingrédients les moins transformés et les plus proches possible de France et d’Alsace, dans la composition de ses shampooings. © Dorothée Parent«De longs et merveilleux cheveux qu’on eût dits de fils d’or », à l’instar de ceux de Raiponce, valaient bien des soins tout aussi précieux. Déjà Miss Strasbourg en 2015 et attirée par le domaine de la beauté, Lisa s’est découvert une passion pour la formulation chimique des cosmétiques lors de stages en développement de produits chez L’Oréal et Chanel effectués dans le cadre de ses études de commerce à l’EM Strasbourg et à la Grenoble Ecole de Management (GEM). Selon elle, le constat est sans appel : « Le shampooing est l’un des pires cosmétiques en termes de composition chimique. C’est un produit de première nécessité qui demande à être révolutionné. Alors que personne n’est content de ses cheveux, la majorité de nos insatisfactions proviennent justement des produits que nous utilisons. »

Le moins et le mieux


Entretien découverte
Projet de création                          
Entretien expert
Appui à l'immatriculation                                                                                                                 
Direction Entrepreneuriat
et Cession

Thérèse Oxombre • 03 88 75 24 52
t.oxombre@alsace.cci.fr

La gamme de shampooings Lao, qu’elle a coconçue avec sa communauté de followers sur les réseaux sociaux, « prône le moins et le mieux et apporte une réponse à la plupart des problèmes capillaires ». Elle contient moins de 15 ingrédients dont les actifs sont sourcés en France, 100 % d’origine naturelle, comme le chanvre, le principal principe actif. Son fournisseur Chanvr’eel à Ostwald y cultive cette plante qui pousse comme de la mauvaise herbe, ne nécessite ni irrigation, ni pesticide et favorise la pollinisation. Des tests en laboratoire financés par Bpifrance ont aussi prouvé que la protéine de chanvre protège les cheveux des UVA, de la pollution, de l’oxydation et des particules fines. Le shampooing nourrissant au chanvre bio et le shampooing purifiant à l’ortie bio sont commercialisés en ligne et dans un réseau d’une trentaine de points de vente en France et à l’étranger (magasins bio, salons de coiffure, pharmacies…).

Une culture du bon sens

Lisa Schino fait en sorte que tous ses choix en tant que créatrice soient les plus raisonnés possible, à travers une culture du bon sens dans le développement de ses produits, souvent négligée en cosmétique. Sa démarche s’applique aussi bien au contenu qu’au contenant. Parmi les 174 millions de flacons de shampooings consommés chaque année en France, la moitié n’est pas recyclée. Les bouteilles Lao sont consignées et fabriquées en aluminium sérigraphié, un métal recyclable à l’infini, très léger, avec une faible empreinte carbone. L’accompagnement de la CCI a aidé la jeune entrepreneuse de 25 ans à « mieux structurer son projet et à gérer la chronologie de ses actions ». Elle développe actuellement des masques et après-shampooings et souhaite, à moyen terme, créer sa propre unité de production en Alsace. Des idées aussi longues que ses cheveux ! > D.K.

Lao Care
10 rue des cerisiers à Brumath • 06 80 51 78 84 • lao-care.com
LAO Care
lao.care
LAO Care

Je participe