pub

Mirion Technologies Canberra : Très hautes technologies

Lingolsheim/67

Créée par le CNRS Strasbourg en 1968 sous le nom de Lasco, passée dans les mains de Schlumberger, puis de Cogema sous l’enseigne Canberra, l’entreprise a été rachetée par le groupe américain Mirion Technologies en 2016. Elle en est aujourd’hui la vitrine technologique.

Le savoir-faire de Mirion Technologies a permis de détecter la présence d’eau sur Mars. @DRSi de la présence d’eau a pu être détectée sur Mars, c’est en partie grâce au savoir-faire de Mirion Technologies Canberra (MTC), dont le site de Lingolsheim compte 29 salariés. Avec parmi ses clients des organisations aussi prestigieuses que le CNRS, le Synchrotron de Grenoble, le CERN de Genève, le programme ITER, la NASA ou l’Agence Spatiale Européenne, MTC peut se flatter de proposer la technologie la plus avancée dans la détection, la mesure et le contrôle des radiations ionisantes. Des astrophysiciens utilisent ses produits pour leurs recherches sur la « matière noire ». Ses principaux marchés sont naturellement le nucléaire, mais aussi la défense, l’industrie spatiale, les hôpitaux, les universités et les laboratoires de recherche.

Un savoir-faire stratégique pour le pays

« Nous travaillons essentiellement en mode projet. La plupart des systèmes, que nous livrons, sont uniques ou bien produits en quelques exemplaires. Notre technologie est basée sur l’utilisation de cristaux de germanium. C’est la matière la plus pure jamais créée par l’homme ! Elle arrête les radiations, mais doit être en permanence maintenue à une température de - 200 °C, grâce à l’azote liquide ou bien par refroidissement électrique », explique Vlad Marian, responsable recherche et développement de l’entreprise.

Démantèlement de Fessenheim

Si le secteur de la recherche constitue toujours une cible importante pour MTC, la PME cherche à se développer en proposant sa technologie au secteur industriel. En effet, la caractérisation des rayons X offre des champs d’application très variés dans le domaine médical, l’industrie des polymères, la détection d’explosifs dans les aéroports ou même l'analyse des œuvres d’art. Bien que 90 % de sa production soit destinée à l’export, la société s’intéresse de plus en plus à l’écosystème alsacien. « Nous avons demandé à la CCI de nous aider à intégrer des réseaux d’entreprises afin de nous faire connaître localement, mais aussi d'identifier des sous-traitants », poursuit Vlad Marian. Notre région offre effectivement un vrai potentiel avec un secteur des technologies médicales bien représenté, mais surtout avec le prochain démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim ! > P.H.

Mirion Technologies Canberra
www.mirion.com 
 @MirionHQ 
 Mirion Technologies, Inc. 

→ Accompagnement personnalisé « Booster le potentiel d’innovation de son entreprise »
→ Ateliers de la Performance (session collective et coaching individuel)

Direction Industrie
Aurélie Roche • 03 89 36 54 95
a.roche@alsace.cci.fr 

Je participe