pub

Volontariat International en Entreprise (VIE) : Un Alsacien en Inde

International

Diplômé en marketing digital de la Montpellier Business School, Antoine Herrmann a été recruté par Lohr Industrie en 2017 pour une mission de volontariat international en entreprise (VIE) à Pune en Inde. Ce dispositif permet aux entreprises de droit français de confier à un jeune âgé de 18 à 28 ans une mission professionnelle de 6 à 24 mois à l’étranger. « L’expérience a dépassé mes attentes : ma mission, axée sur le marketing, a été passionnante, l’Inde a une culture d’une richesse inouïe et les rencontres sont faciles et nombreuses au sein des communautés locale et internationale. À l’issue de ce VIE, mon entreprise m’a proposé de rejoindre son siège social pour travailler au développement d’une autre branche à l’export, proposition que j’ai acceptée », explique le jeune homme. Il ne fait pas exception, puisque 92 % des VIE sont recrutés en fin de mission. Alors que la crise de la Covid limite les déplacements internationaux, le VIE constitue une réponse adaptée pour le suivi et l’animation des courants d’affaires locaux, la mobilisation des relais de proximité des clients sur les marchés extérieurs. La loi PACTE a permis d’étendre la période de séjour en France à 182 jours par année de mission VIE, car la crise a amené beaucoup d’entreprises à faire démarrer les missions en métropole pour permettre une formation renforcée et une bonne intégration dans les équipes, mais aussi en fin de mission pour transmettre le savoir au successeur. Les coûts d’un VIE peuvent être partagés par plusieurs PME, grâce à l’intervention de partenaires de Business France, et financés par le chèque relance export jusqu'à 5 000 €. > P.H.

teamfrance-export.fr/grandest/solutions/
le-v.i.e-ou-volontariat-international-enentreprise

Je participe